Hélène Tine appelle à appliquer les conclusions du Dialogue national sur la Justice

Hélène Tine appelle à appliquer les conclusions du Dialogue national sur la Justice

Hélène Tine, ancienne députée, insiste sur l’importance de mettre en œuvre les conclusions du Dialogue national sur la Justice. Elle espère éviter une répétition des erreurs passées.

Lors d’une rencontre au Centre international de recherche et de formation en génomique appliquée et de la surveillance sanitaire (Cigass), Hélène Tine a exprimé ses inquiétudes concernant le sort des recommandations des Assises sur la Justice. Selon elle, il ne faut pas que ces conclusions restent oubliées dans les tiroirs comme cela a souvent été le cas. Elle cite en exemple les réformes foncières proposées par le précédent régime, qui n’ont jamais dépassé le stade des intentions.

Hélène Tine souligne que la première priorité du régime précédent était d’organiser une grande consultation sur les questions foncières et de créer une commission pour les réformes. Toutefois, ces initiatives sont restées lettre morte. Elle plaide pour que, cette fois, les participants au Dialogue national sur la Justice tiennent compte des questions fondamentales.

Elle reste toutefois optimiste sur le fait que l’actuel ministre de la Justice ne se contentera pas de vœux pieux et qu’il ira au-delà, même si cela doit prendre jusqu’à 2025 pour que les recommandations se traduisent en lois et règlements, ce qui nécessitera l’approbation de l’Assemblée nationale.

«La Justice est dite au nom du Peuple, mais c’est comme si ce dernier était en rupture de ban avec elle», a déclaré Hélène Tine. Le Garde des sceaux, Ousmane Diagne, se retrouve donc face au défi de mettre en œuvre les résolutions d’une rencontre dont les conclusions seront officiellement clôturées aujourd’hui.

2 COMMENTAIRES
  • dommage

    Helene disparue, votre place était chez les DiomaSonko ! A aider le petit peuple.

  • Zack

    Nopyle 😤🤫🤐🚫🙈🛑❌

Publiez un commentaire