BRVM-10 183,57 -0,31 BRVM-C 192,46 -0,58 Dernière mise à jour : Lundi, 24 septembre, 2018 - 22:45

BOA SN

2,33

SONATEL

0,00

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 25° cloudy-night
Annonces

Habib Sy: « Macky Sall nous a imposé deux campagnes électorales (…) Nous allons l’étrangler jusqu’à… »

Habib Sy, Karim Wade, Macky Sall

« Il a mis des gens en prison, il a changé la constitution qui l’a élu…« , ce sont là les propos de Habib Sy invité de Rfm matin. Le président du parti de l’espoir et de la modernité (PEM) ne comprend pas pourquoi, lorsque le président Macky Sall dit que tout sénégalais peut être candidat à l’élection présidentielle, modifie la constitution… imposant à tout potentiel candidat de figurer sur les listes électorales.

« Et cela ne lui a pas suffi, il a retiré une personne (Ndlr: Karim Wade), de cette liste en lui signifiant qu’il ne peut pas y figurer…« , regrette Habib Sy qui rappelle les propos de Me Sidiki Kaba, lorsqu’il était ministre de la Justice, confirmant que Wade-fils pouvait présenter sa candidature.

« La loi ne dit pas que toute personne emprisonnée pour enrichissement illicite ne peut pas être électeur ni éligible. Il n’est mentionné nulle part cela… C’est pour cette raison que Macky Sall est allé changer la loi électorale pour imposer qu’on soit inscrit sur les listes. Comme qu’il sait que c’est son ministre qui dirige le ministère de l’Intérieur, il a attendu qu’il aille s’inscrire dans les listes pour l’effacer…« , dénonce l’ancien ministre sous Wade.

Revenant sur la question du manque d’eau qui sévit, depuis un moment Dakar, M. Sy de rappeler que c’est lui qui avait remplacé Macky Sall à la tête du ministère de l’Hydraulique. Et « au moment de prendre le pouvoir, il savait pertinemment bien qu’après 2012, Dakar allait être confronté à ce genre de problème. Nous, nous avions fait les investissements qu’il fallait jusqu’en 2012. Et dépassée cette date, il savait qu’il fallait en faire d’autres pour que Dakar ne soit plus confronté à ce genre de problème… »

« Macky Sall nous a imposé deux campagnes électorales. Vous savez bien qu’avec le nombre de candidats existant, si chacun décide d’aller à la recherche de parrains, c’est une campagne électoral. Et tout le monde sait qu’une campagne électorale réduit l’économie d’un pays…« . selon le leader du PEM. Pour lui, le chef de l’Etat pouvait « accepter » les candidatures pour ne pas faire perdre autant d’argent au Sénégal. « Vouloir un troisième mandat ne doit pas constituer une raison…« , renchérit-il.

La loi sur le parrainage a été promulguée par le chef de lEtat. Hors de question pour l’interlocuteur de nos confrères de l’appliquer. « Nous allons ‘étrangler’ Macky Sall jusqu’à ce que la loi sur le parrainage ne soit pas appliquée… Nous allons protester à travers des marches… On va le secouer pour que Aly Ngouille Ndiaye n’organise pas les élections mais aussi que les populations puissent récupérer leurs cartes d’électeurs…« , raison pour laquelle il appelle les populations à « manifester » pour lutter contre ces « injustices« …

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • Aissata Ba
    13 juillet 2018 12 h 46 min

    Merci Mr le président

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *