PUBLICITÉ

« Et si on parlait du bradage autour de nos ressources minières (le zircon ), Par Jupiter Lo

Chers compatriotes nous revoici pour notre troisième numéro de #Instant_Léral, nous allons aborder l’exploitation d’un minerai tel que le ZIRCON.

Premièrement nous allons vous faire une brève présentation du zircon ; c’est un minerai du groupe des silicates, sa composition est le ZrSiO4. Ses cristaux font partis des pierres fines de la joaillerie tel que le diamant (brillance 2.4 pour le diamant et 2.2 pour le zircon). Sa particularité est qu’il peut résister jusqu’à 1900° et il est plus conducteur que le cuivre d’où son importance dans la construction des réacteurs nucléaires, avions, navettes, satellites…

Le Sénégal a commencé à produire ce métal précieux en 2013 et en deux années de production, nous sommes promus au rang de troisième producteur mondial, ceci atteste l’importance de la quantité du minerai qui est exporté. Son extraction est détenue par la Grande Côte Corporation, une société composée de l’Australien Mineral Deposits Limited, et du Français Eramet. Ces deux géants de l’extraction contrôlent 90% de la production et ont accepté de céder GRATUITEMENT 10% à l’Etat du Sénégal.

Le projet mobilisa 678 millions de dollars sur deux ans, l’un des plus gros investissements jamais réalisé dans le pays. Une extirpation de l’ordre de 80 000 tonnes de zircon et de près de 600 000 tonnes d’ilménite par an était prévue.

Ironie du sort des paysans ont été expropriés et les compensations financières restent trop faibles, mais surtout nous ne gagnons rien dans le transport c’est-à-dire son acheminement à bon port. Car une ligne de chemin de fer de 122 km de Diogo à Dakar Bel Air et un terminal de 32 000 m² dans le Port de Dakar ont été aussi concédés à la société. En résumé la ligne ferroviaire Mékhé-Dakar ne nous appartient plus, et le train de la banlieue paye à chaque fois qu’il l’emprunte (DECRET n° 2011-1728 du 17 octobre 2011 portant approbation de la Convention de Concession de la voie ferroviaire Mékhé-Thiès et de la voie 2 entre Thiès et Hann). Tout ceci est méconnu par un grand nombre de Sénégalais.

Qui de vous connaissait l’existence de ce minerai ?

Chers Amis à bientôt pour un nouveau numéro de #Instant_Léral qui certainement abordera l’exportation de notre gaz.

Chers Honorables Députés, faîtes nous une révision plus patriotique de notre code minier.

JUPITER LO
Président du Mouvement Banlieue Futur
77 543 50 10 / 33 851 12 23

Bradage Jupiter Lo
Annonces

(4) commentaires

Ss

Vive la revolution !
Nanou def comme waa Zimbabwé nangou sunuy yeuf

Anonyme

ne vous fatiguez pas de sSenghor macky rien n a changer et ne changera jamais,macky nous a fait reculer de 2016 a 1960 vive Mamadou dia et Cheikh anta Diop les vrais dirigeants malheureusement……

Mame Cheikh

VOILA UN HOMME TRES ENGAGE,SON NOM EST JUPITER LO: PRESIDENT DU MOUVEMENT BANLIEUE FUTUR

Jupiter Lo

absolument ou comme chez les russes.En tout cas il nous faut sauver nos ressources.

Publier un commentaire