PUBLICITÉ
macky et opposition - Contentieux électoral: L'opposition et la société civile vilipendent Macky à l’extérieur

Contentieux électoral: L’opposition et la société civile vilipendent Macky à l’extérieur

Le contentieux électoral s’internationalise. Après la proclamation des résultats définitifs des Législatives par le Conseil constitutionnel, lundi dernier, le combat s’amorce pour l’opposition et la société civile. Un combat qui va se poursuivre aussi à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Le Pds et ses alliés, regroupés au sein de la coalition gagnante Wattu Senegaal, qui contestent ces résultats, comptent mener le combat à l’extérieur.  A en croire Oumar Sarr dans L’Obs, ses frères amèneront le dossier du contentieux électoral à la Cedeao, à l’Union africaine et dans tous les organismes de défense de la démocratie. Aussi comptent-ils faire face à l’intérieur du pays à «la forfaiture, à cette dictature rampante».

Pendant ce temps, le mouvement Y’en a marre et plusieurs associations de la société civile (Raddho, Amesty international, des rappeurs activistes…) ont décidé de porter  plainte contre l’État du Sénégal pour la faillite de l’Etat dans l’organisation des Législatives qui a privé un million d’électeurs de leur droit de vote.

In fine, Manko taxawu Senegaal (Mts), qui a rejeté les résultats définitifs proclamés par le Conseil constitutionnel, va édifier, ce mercredi après-midi, les Sénégalais sur la posture à prendre, à l’occasion de la conférence de presse de ses avocats.

Nous y reviendrons

Contentieux Législatives
Annonces

(10) commentaires

Coly

Il faut aller jusqu’au bout. Cette forfaiture ne passera pas de le peuple

Coly

Il faut aller jusqu’au bout. Cette forfaiture ne passera pas de le peuple

Poutine

na merti TER saf

Xorom-Sukeur

politique. politique politique politique rien que la politique dans ce pays. franchement ces couillons ne doivent s’en prendre qu’à eux mêmes. ils n’ont pas voulu former un bloc pour causes d’ambitions crypto personnelles et les voilà maintenant qui se mettent à braire à hue et à dia après avoir été laminés par Benno. Ces opposants sont dénués de toute jugeote ét ce n’est qu’après avoir été mouliné, battu à plate couture qu’ils se rendent finalement compte que face aux tenants du pouvoir seul l’Union fait la force

Limonex

il fallait juste faire une liste unique. Vous perdez votre temps. Tout le senegal sait qu il y a eu fraude et que cela s est prepare soigneusement au sommet de l etat. l opposition devait parler d une seule voie pour faciliter le boycott des elections.Rien dans ce pays ne changera tant que les cotoyens ne prendront pas leur destin en main. cela semble presque impossible vu que les senegalais courent apres ces politiciens pour de minables somme d argent.Il faut une revolution au senegal il faut changer la constitution changer le systeme pour esperer des jours meilleurs.Pourquoi continuer avec un regime presidentiel quand on a 272 partis. cela prouve justement que il y a pas un parti majoritaire, les senegalais ont des opinions differents donc un regime parlementaire s impose.

Diola

CES GENS CHERCHENT UNE AUTRE SOLUTION POUR KHALIFA SALL ET NON POUR LE PEUPLE

Babacar Mbodji

Je ne suis pas certain du déroulement des élections ailleurs mais à dagana ou j’ai voté oumar sarr à été laminé battu dans tous les centres jusque dans son bureau de vote. Alors de grâce soyez élégants. Vous n’êtes plus crédibles pour parler en notre nom.

Darmanko

dem ba diekh li dafa yombe maky dégage

Mathias

VOUS PERDEZ VOTRE TEMPS L » INTERNATIONAL » CONNAIT MIEU QUE VOUS LE SENEGAL …ALLEZ DIRMIR FINI L ARGENT FACILE ALLEZ TRAVAILLER …

Leila

no opposition bi lignou wara comprendre moy population bi guemeu tougne léne mais comme kham naniou lignou rawalé beurina daniou léne di diégué nakh léne lek séne khaliss sou election dioté niou votel cou léne doy vous avez perdu accepter le té sante yalla nak dakh bou senegalais yi yep voté wone gathié rey léne.

Publier un commentaire