Ce qui explique le boycott de Katy Chimère, Lissa, Inna…

Ce qui explique le boycott de Katy Chimère, Lissa, Inna…

Lissa, Katy , Ndéye Diallo, Astelle, Bakayoko et Inna ont été les grands absents de la cérémonie de clôture de la saison 3 du téléfilm « Un café avec ». D’après plusieurs sources concordantes, ils ont décidé de « boycotter » la soirée de samedi dernier au Grand Theatre, afin de marquer leur mécontentement. Et pour cause, les producteurs de la série leur doivent « 10 mois d’arriérés de salaire », fait savoir « Le Quotidien ».

Une source du média déclare : « On a décidé de boycotter la soirée car on nous doit 10 mois de rallonge en plus des recettes de la diffusion sur Canal. On n’a pas été payés alors que notre contrat est terminé depuis février 2015, mais on a préféré continuer jusqu’en décembre 2015 sans un sou en poche », avance notre source. Pire ajoute t-elle : « Depuis qu’on a commencé la saison 3, on n’a rien eu comme paiement ». « On vit dans des conditions difficiles, car avec la série, on ne peut plus adopter le même mode de vie qu’on avait avant. On est devenus célèbres. Un statut difficile à gérer au Sénégal. Les gens nous considèrent comme des personnes qui ont beaucoup d’argent, alors qu’il n’en est rien », se plaint la source du « Quotidien »

Un autre interlocuteur du média, membre des « frondeurs », informe que les responsables de la production, pour calmer leur désespoir face à la situation, ont récemment payé quelques miettes sur les 10 mois d’arriérés de salaire, en espérant les amadouer avant la cérémonie de clôture organisée samedi. « Ils nous ont juste calmé en nous donnant des miettes, mais nous ne sommes pas dupes », fulmine la source du média, qui regrette que même après l’achat du téléfilm par Canal, la situation n’a pas changé. « On nous dit que Canal n’a pas honoré tous ses engagements, mais nous ne croyons pas à ça », précise t-elle

Ilovesenegal.org

4 COMMENTAIRES
  • khouli beut

    N'importe koi comment peut tu travaillé sans contrat band ignorante que vous êtes il vous dirons tout simplement que y'avait plus de contrat epuis c tout.donc vous vois prenez pour des stars?? Alors que vois êtes même pas des vrais artistes comédiennes??votre film est pourrie sa reflète pas la vrais vis des sénégalais.j'adore des film ? comme wiri wiri ou buur gueweul ou ndary baba même mère dial aussi des vrais artistes comédiens qui ons apris l'arts sa c du film ? mais des mannaquin des animateurs radio ? des animateurs télé ? qui connais rien de l'arts est qui se permet de jouer les stars fuck.deureum douguénko laal quand vous touché bien l'argent a jouent les stars on étaient pas au couran donc we don't care

  • Pathia

    Vous avez touché doigt la question, Yerim n'a pas été correct dans son dicours. Et encore faut pas faire des festivités ds de telles situations, et affaire de "gooree" c'est payer l'argent des autres. Merci Petit Dej.

  • arcum emcih

    "c'est le début de la fin" disait Thierno diallo .Hier nous sommes exploités par les occidentaux , aujourd'hui l'africain qui exploite ses frères. Yérim ; je ne le sens pas , il n'est plus crédible en Europe et aujourd'hui c'est le Sénégal qu'il avait abandonné qui l'accueille .Mais au sénégal les gens ne sont naïfs comme il le pense . les lisa et autres ont raison de réclamer leurs droits ne soyons pas injustes '' Tout homme qui travaille espère un salaire en retour ça rien à avoir avec le manque de respect aux sénégalais .Sans ces acteurs le café ne sera pas sucré.c'est une vérité absolue. on peut se passer de certains mais pas ces gens

  • Le justicier

    désolée mais ce qui vous arrive est de votre faute. l'embauche ce fait sur papier avec un contrat. Le Sénégal n'est plus comme avant, autrefois les gens tenaient beaucoup à leurs paroles mais ce n'est plus le cas. Si vous avez vos contrats porter plainte contre eux. Sans vous le café va devenir du kinkéliba.

Publiez un commentaire