Burkina : Isaac Zida promet une transition «dans un cadre constitutionnel»

Le nouvel homme fort du Burkina Faso adoubé par l’armée, le lieutenant-colonel Isaac Zida, a promis lundi une transition «dans un cadre constitutionnel» lors d’une rencontre avec le corps diplomatique à Ouagadougou.
«Le pouvoir exécutif sera conduit par un organe de transition dans un cadre constitutionnel. […] Cet organe de transition sera dirigé par une personnalité consensuelle désignée par tous les acteurs de la vie nationale», a déclaré Isaac Zida devant les diplomates, sans donner d’explication plus précise ni de calendrier, mais souhaitant un délai «le plus bref possible»

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire