BRVM-10 167,58 -0,11 BRVM-C 173,20 0,15 Dernière mise à jour : Mercredi, 14 novembre, 2018 - 11:45

BOA SN

7,32

SONATEL

0,00

TOTAL SN

0,78
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 27° cloudy-day
Annonces

Babacar Ngom (Sedima) : « Aucune émergence n’est possible sans des champions nationaux et il est possible de… »

Aucune émergence n’est possible, Babacar Ngom (Sedima), champions nationaux
Babacar Ngom (Sedima) : « Aucune émergence n’est possible sans des champions nationaux et il est possible de… »

«Aucune émergence n’est possible sans des champions nationaux. Il est possible de partir de rien et réussir », a estimé Babacar Ngom du groupe Sedima. Le secteur privé sénégalais veut adopter une nouvelle démarche. Des chefs d’entreprise du pays ont décidé de se rassembler autour d’un idéal : se donner les moyens de matérialiser les ambitions d’émergence du Sénégal. Babacar Ngom, président du Groupe Sedima, porte leur parole.

« Aujourd’hui, l’Afrique et le Sénégal, en particulier, se transforment. On est passé de l’afro-pessimisme à l’afro-optimisme. Au Sénégal, les découvertes de pétrole et de gaz renforcent les perspectives. Tout ceci nous ouvre d’excellentes opportunités, mais aussi de gros défis. En effet, dans le contexte actuel de mondialisation, des entreprises venant de partout dans le monde sont à l’affût de ces mêmes opportunités, avec une rude concurrence.

Dans cette guerre économique, un pays se développe, lorsqu’il dispose d’entreprises capables de soutenir la concurrence avec les autres et de générer un maximum d’emplois et de richesses. Faut-il le rappeler, le secteur privé national représente «l’armée économique d’un pays» sur les marchés nationaux et internationaux et aucune véritable émergence n’est possible sans une armée forte, sans des champions nationaux.

De la même manière, aucune guerre ne peut se gagner avec des soldats dispersés. Les autres pays l’ont compris et nous le constatons tous les jours, autour de nous. La plupart des pays ne viennent jamais seuls, ils viennent en groupe, secteur privé et Etat, la main dans la main. Par contre, de notre côté, chacun se débrouille trop souvent tout seul, surtout sur les marchés internationaux. Or, notre ambition collective de développement du Sénégal ne peut se faire sans champions nationaux.

C’est donc pourquoi il nous a paru nécessaire de sortir de cette «solitude», où chacun fait ses affaires, seul dans son coin, au Sénégal comme à l’international. Il était impératif qu’on se rapproche, car on sait au final, qu’on partage la même ambition pour notre pays, à savoir une économie sénégalaise forte, s’appuyant sur un secteur privé national fort, capable de créer des milliers d’emplois, de donner le bon exemple à notre jeunesse et d’améliorer de façon significative, la vie de nos populations » a indiqué le patron de Sedima, In extenso, dans un texte parvenu à senego.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  1. deugue rek dit :

    Waxal way deugue rek
    True that !

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *