PUBLICITÉ

Babacar Gaye : « Bén ndjiit amoul sagn sagn changé chartou Pds… »

Certains hauts responsables du Pds frustrés de n’être pas pris en compte dans les choix du père de Karim ont manifesté leur désaccord avec Pape du Sopi. Ils faisaient face à la presse, ce vendredi après-midi,  pour décliner leur plan de riposte contre les reformes du leader du parti, Me Wade, et contre sa volonté de baliser le terrain pour son fils, Karim Wade.

Babacar Gaye hausse le ton

Babacar Gaye n’ayant pas voulu du nouveau poste que Me Wade lui a confié à l’issue du remaniement du Parti démocratique sénégalais (Pds). Il compte ainsi engager un bras de fer avec le Pape du Sopi. A l’instar d’autres frères du parti comme Me Amadou Sall, Omar Sarr, Abdou Aziz Diop, Alinard Ndiaye, et compagnie. M. Gaye estime qu’aucun responsable du parti ne détient les prérogatives d’apporter des modifications sur la charte du Pds.

« Aucun dirigeant ne peut modifier les statuts du parti »

« Le PDS, qui est et restera un parti libéral social et démocratique, ne peut souffrir l’absence de débats avec une direction unilatérale prenant des décisions en dehors de ses instances régulières. Autant une place prépondérante est accordée au secrétaire général national, autant les instances, notamment les fédérations et le bureau politique, ont des compétences statutaires qui ne peuvent être déléguées à aucun dirigeant. (Cf Articles 20 et 21 des statuts). En dehors du bureau politique, et entre deux congrès, contrairement à ce qui a été écrit, aucune autre instance ou aucun dirigeant ne peut modifier les statuts du parti (Cf. Article 32 desdits statuts). Or les dernières décisions portant remaniement et mise en place d’un nouveau secrétariat font litière de la réglementation du parti dont elles violent les statuts en créant un collège de secrétaires généraux adjoints et des secrétaires nationaux qui, aux allures d’un miroir aux alouettes, n’existent que dans l’esprit des putschistes », a-t-il fait savoir en wolof, cet après-midi en conférence de presse. Avant de conclure par préciser que le non respect du texte est passible d’un recours en justice.

« Une telle violation pourrait être annulée par voie de justice. Un parti démocratique, composé de femmes et d’hommes libres, ayant souverainement consenti d’y adhérer, ne peut admettre des violations si flagrantes de sa charte fondamentale pour faire plaisir à un homme qui a tant manqué à ses devoirs », rajoute Babacar Gaye.

Regardez !

Babacar Gaye Pds
Annonces

(5) commentaires

Goor Fitt

Ce qui était arrivé à landing savane dans son parti se retourne contre Wade qui avait dissous ce grand parti
Aujourd’hui c est son tour adieu le sopi de 74 à 78

Goor Fitt

Wade avait tout fait pour briser AJ

Samba+Thiam

Celui qui sème le vent récolte le tempête.le pds va vers un suicide

Pape Diene

PDS ablaye Wade moko mom que ça soit clair dans vos tête si vous voulez votre propre partiun vous n’allez créé.

Ousman

Vous etes des traitres . foutre nous la paix … Le PDS c ‘est wade

Publier un commentaire