PUBLICITÉ

Audio: « Kép kou nék si ngourgui di yakkar yow rék yafi nék, Sidy Lamine Diakarlona ak yow, défanté ak… » Ecoutez

« Sidy Lamine Niass, son parcours est marqué par énormément de difficultés…« , a rappelé Pape Alé Niang. Le journaliste, dans sa chronique de ce mercredi 05 décembre 2018, a rendu un vibrant hommage à feu Sidy Lamine Niass qui s’est toujours battu pour la démocratie au Sénégal, pour son peuple.

Un homme qui s’est toujours battu pour la liberté au Sénégal, lui valant la prison. Un homme qui a toujours été au devant de la scène, lors de combats pour la démocratie au Sénégal. Il a su aussi grandement contribuer à former des journalistes de renoms qui portent, aujourd’hui son héritage. Ils sont peut, de nos jours, à avoir le courage de l’homme, Sidy Lamine Niass qui a défié bon nombre de régimes.

C’est cette homme que décrit Pape Alé Niang dans sa chronique du jour, non sans dénoncer une certaine « hypocrisie » de la part du régime en place, suite à son décès. Découvrez aussi la lettre de Sidy Lamine Niass au président Macky Sall, en date du 27 février 2017, et lue par le chroniquer.

Ecoutez

Abonnez-vous pour regarder plus de vidéos
Annonces

(11) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
sal

va te faire foutre jaloux

sal

ton rêve et de remplacer ce grand monsieur mai toi dans la tête que tu le sera jamais ni l’intelligence ni le charisme detrempe toi

sal

ton et de remplacer ce grand monsieur ni t’on intelligence ton charisme detrempe toi petit commentateur

Momo

Ils sont peu et non peut.
Un grand monsieur s’en est allé

    thiam

    yaw yaa wara moy tou sa bop togal di wakh

thiam

pour yenn nek si ngouurr rek takh na dolenn deg deugeu beuss dina niew nguenn beugeu deg deugue tei sa sera trop tard bande de con

THIAM

MALIKA IOW AK SAL
KHAW MA BENNE RELIGION NGUENN BOKK MS GUEM NANE DOLENN AY MUSULMEN

Alassane

En tout cas Macky môme, lugnu co waxal dëg’la. Mo yees.

Pape Babou

Pape Alé,sache que tu es la voix des sans voix mais incha allah si dieu nous donne une longue vie tu ne le regrettera pas,deugue rek moy moudiou

Nourou Samb

Merci beaucoup Pape Amé. Vous avee choisi une voie difficile tout comme Feu Sidy Lamine Niasse, à savoir l’information et dans l’impartialité.
Continuer sur cette voie et que rien ne vous en détourne de vos objectifs. Vous êtes aujourd’hui l’exemple typique de la presse dont nous aspirons à savoir la recherche d’informations vraies et véridiques, le bon traitement et sa divulgation dans l’impartialité.
Bonne continuation et courge.

Publier un commentaire