Annonces
» » » » Au Nigeria, l’armée repousse une attaque...

Au Nigeria, l’armée repousse une attaque de Boko Haram à Maiduguri

Boko Haram, Maiduguri

Au Nigeria, le groupe jihadiste Boko Haram refait parler de lui. Une attaque s’est produite ce 25 décembre au soir, dans les environs de Maiduguri, dans le nord-est du pays. L’armée affirme l’avoir repoussée.
Les faits se sont déroulés à Molai, près de Maiduguri, le 25 décembre, selon une source au sein d’une milice d’autodéfense. Des combattants du groupe jihadiste Boko Haram auraient infiltré un convoi de véhicules civils escorté par l’armée.

Les insurgés auraient ensuite attaqué un poste de contrôle à l’entrée de la ville de Maiduguri. Les échanges entre Boko Haram et militaires ont duré plus d’une heure, d’après une source sécuritaire. L’armée affirme avoir pris le dessus. Mais on a encore peu d’informations sur le nombre de victimes.

« Changement de stratégie »

L’armée a particulièrement sécurisé la ville de Maiduguri en cette période sensible : Boko Haram profite régulièrement des fêtes de Noël pour mener des attaques sanglantes et cibler notamment des lieux symboliques.
Les attaques contre cette ville du nord-est du pays sont beaucoup moins nombreuses ces derniers mois. « Le signe d’un changement de stratégie de la part d’une faction de Boko Haram », explique un observateur qui travaille dans cette région.

Malgré tout, le climat reste particulièrement tendu dans les bourgades éloignées des grandes villes. En témoignent les difficultés que rencontrent les humanitaires pour accéder aux populations dans le besoin.
Avec Rfi

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *