PUBLICITÉ
amadou ba - Amadou Ba : «le taux de croissance du Sénégal a doublé sous le règne du président Macky Sall »

Amadou Ba : «le taux de croissance du Sénégal a doublé sous le règne du président Macky Sall »

Le ministre des Finances, Amadou Ba, renseigne que le taux de croissance du Sénégal a doublé sous le règne du président Macky Sall.

De même, le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, qui est à Dakar dans le cadre du lancement « Choose Africa », semble confirmer son homologue sénégalais. À en croire Lemaire, «  le Sénégal et la Côte d’Ivoire sont les deux pays qui ont le mieux réussi économiquement dans la zone Uemoa « .

Poursuivant ses propos, Amadou Ba déclare à l’endroit de son homologue:  » je vous félicite vivement pour avoir rendu opérationnelle avec célérité, la vision du Président Emmanuel Macron. Grâce à elle, la France met à la disposition des start-up, TPE et PME africaines qui sont les principaux vecteurs d’inclusion sociale -à côté de l’économie agricole, un montant de 2,5 milliards d’euros sur une période de 4 ans« .

Amadou Ba Croissance
whatsapp 353
Annonces

(9) commentaires

Mawdo

Jai honte de partager un pays avec ces valets

Pape Diene

Un vrai imbécile ce monsieur brrrrrrr

Diambar

le rois des menteurs vraiment pourquoi de menteurs comme ça laisse tomber le gouvernement le plus nulle.

Saer Gueye

Croissance en detournement de derniers publics ouais

Names

Le plus grand menteur et scelerat depuis l’independence. C’est aussi le plus grand voleur de tous les temps avec Tahirou Seydou Sarr.

Malick Diallo

Le.ministre.est.ce.que.vous.pouviez.nous.expliquer.lacroissance.sa.vien.dou.sa.renttre.ou

Minepitho

C’est méchant !
Ils sont méchants nos dirigeants.
Avec tous les problèmes que nous sénégalais avons ! L’autre, il me parle de croissance qui double !
Méchant !

Kreuche

Mon oeil wéh

Beytir

Mr le Ministre la croissance ne se mange pas.Les populations sénégalaises ne la ressentent pas car le chômage des jeunes est chronique la santé l’agriculture la peche l’elevage et l’école se portent très mal la malgournance culmine à un point jamais atteint sans compter les problèmes liés à l’insécurité et j’en passe.Le peuple attend des mesures concrètes pour améliorer le quotidien de la majorité des sénégalais qui tirent le Diable par la queue

Publier un commentaire