PUBLICITÉ
Alioune B.Mboup:«L’amnistie, le faux jeton de Macky, pour imposer une 3e candidature anticonstitutionnelle ! »
PUBLICITÉ

Alioune B.Mboup:«L’amnistie, le faux jeton de Macky, pour imposer une 3e candidature anticonstitutionnelle ! »

L’amnistie, le faux jeton de Macky, pour imposer une troisième candidature anticonstitutionnelle !

PUBLICITÉ

Tout le monde sait que Karim et Khalifa sont des victimes d’injustice, écartés des élections uniquement par la volonté de Macky SALL de conserver le pouvoir.

Khalifa Sall et Karim Wade ont gagné toutes les batailles judiciaires à l’étranger contre l’Etat, donc ils doivent bénéficier d’une révision de leurs procès. Une amnistie serait uniquement une façon de blanchir les injustices et crimes du régime de Macky SALL et sceller leur culpabilité au niveau des juridictions sénégalaises.

La participation de Khalifa SALL et Karim WADE au jeu électoral peut être réglée par simple retouche du Code électoral,il faut rappeler que c’était également une des revendications de Ousmane SONKO et du M2D dans un mémorandum de 10 points après les évènements de Mars.

Aujourd’hui, se sentant asphyxié par l’inter-coalition Wallu-Yewwi, le Président POLITICIEN tente de devancer l’initiative d’une proposition de loi venant de l’Opposition parlementaire pour la suppression des articles et dispositions du code électoral sénégalais, qui interdisent à toute personne condamnée (même sans la decheance de ses droits) pour l’un des délits listés aux articles L.29 et L.30 de s’inscrire sur les listes électorales.

Macky SALL ne donne rien à khalifa SALL, ni à Karim WADE, c’est l’aboutissement de la stratégie et de la lutte de l’inter-coalition qu’il veut simplement supplanter et casser cette dynamique Wallu-Yewwi devenue un véritable rouleau compresseur.

La charte de la coalition Yewwi Askan wi et le protocole d’accord de l’inter-coalition Wallu-Yewwi sont sans équivoque; après les législatives, il faut attaquer et changer les lois pour permettre à tous, sauf Macky SALL, d’être candidats à la présidentielle de 2024.

Ce qui est sidérant est de voir des titres de presse pompeux et manipulateurs comme  »Macky isole SONKO  »ou  »Macky rabat les cartes  » qui veulent donner à Macky SALL le pouvoir de contrôle du jeu politique.

Il ne faut pas donner au Président politicien les prétentions qu’il n’a pas ni les ailes qu’il a déjà perdu depuis longtemps. Il n’a plus le choix, il s’est juste perdu dans son jeu favori.

L’Opposition ne devrait pas se faire prendre dans le jeu du triangle dramatique de BOURREAU -VICTIME- SAUVEUR de Macky SALL où le bourreau se transformerait en sauveur.

Le Président politicien n’a qu’un seul objectif, créér une bataille interne au sein de l’Opposition pour participer à la course à la présidentielle, diviser celle-ci pour casser le front contre la troisième candidature.

Nous avons un seul adversaire : Macky SALL et sa troisième candidature.

Alioune Badara MBOUP, coordonnateur de l’Inter coalition wallu-yewwi département Tivaouane.

#3ECandidature #Amnistie #Macky

PUBLICITÉ

6 commentaire

  1. Bonjour

    Il veut laisser tout le monde participer comme ça lui aussi participe

  2. Farouk Alpha

    Remède pour agrandir le masculinité et pour durée sur la femme
    +229 56 02 49 82

  3. sow

    Babacar xana y a plus de baptême et de mariage ça fait un bail qu’on ne t entendait plus ?

  4. Lazo

    arrêtez de banaliser nos institutions pour des intérêts particuliers.. Ce qui est constant c’est que Karim et Khalifa sont sous le coup d’une condamnation et ont besoin de cette mesure d’amnistie.
    Vite que mon candidat khalifa Sall, le compétent parmi tous les opposants actuels se libéré de ces contingences et se déclare candidat pour2024
    J’ai déjà commencer sa campagne.

  5. moussagueye@yahoo.fr

    absolument vraie, mais au PSD ont ne sait jamais leurs jeux Macky est minoritaires a l’assemblée nationale et seule le PDS peu le sauver, avec ces malettes bien remplie j’ai peu qu’il trouve preneur au PDS

  6. Daouda Ba

    Le non-lieu accordé à Messieurs Khalifa Sall et Karim Wade par des instances judiciaires étrangères ou même internationales ne peut valider leur liberté face au verdict prononcé par la justice de leur pays.
    Toutefois,s’ils acceptent la proposition du Président de la République de leur accorder l’amnistie,ils se déclarent volontairement coupables des faits qui leur étaient reprochés.
    Cependant je ne vois pas en quoi cette grâce qui valide de facto leur éventuelle candidature à la Présidentielle de 2024 légitimerait-elle la candidature de Macky Sall pour un 3e mandat banni par la Constitution.
    Plus d’éclairage serait bénéfique à ma compréhension.