BRVM-10 183,57 -0,31 BRVM-C 192,46 -0,58 Dernière mise à jour : Lundi, 24 septembre, 2018 - 21:30

BOA SN

2,33

SONATEL

0,00

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 26° partly-cloudy-night
Annonces

« Affaire 9 milliards » : L’IGE recommande l’ouverture d’une instruction judiciaire contre Samuel

9 milliards, Ige, Samuel Sarr

Selon Abdourahmane Sow, président de la Commission Orientation et Stratégie du M23, communément appelée COSM23, l’Ige aurait recommandé l’ouverture d’une instruction judiciaire contre Samuel Sarr pour un litige financier estimé à 9 milliards sept cent millions (9.700.000.000).  A rappeler que M. Sarr est candidat à la présidentielle de 2019. 

Annonces
Annonces

20 commentaires

  • Tidiane Diene
    16 septembre 2018 9 h 08 min

    pas de répit pour les voleurs de derniers publics qui se cachent derrière leur candidature présidentielle pour faire croire aux sénégalais que c est le président macky qui est derrière pour éliminer encore un adversaire politique. répondeurs automatiques de l opposition gueulez maintenant on attend vos commentaires.

  • deug
    16 septembre 2018 9 h 31 min

    Tu veux nos commentaires. Et ceux qui sont sous le coude de macky la poste aprodac le port et j en passe. Un president doit etre juste. Le premier a ne pas respecter la justice c est macky avec les eleves enseignants radiés et qui la cour supreme a demande leur repruse. Macky a refusé

  • Mais
    16 septembre 2018 9 h 39 min

    Deug@pourkoi perdre ton temps a répondre à c ordures…..Macky est la pire chose qui pouvait nous arriver….si on était pas une justice téléguidée Samuel aurait été déja enfermé pour le reste de c jours ….c actions ont été à la limite d’un régime mafieux mais bon tout comme Macky et sa bande de voleurs d’ailleurs ….senegalais réveillez vous!

  • Yoro Dia
    16 septembre 2018 9 h 54 min

    Quelle bassesse!!Encore une instrumentalisation de la justice.Aucune élégance en plus n’oubliez pas que la tourne

  • Yoro Dia
    16 septembre 2018 9 h 55 min

    …n’oubliez pas que la roue tourne

  • Tapa Sy
    16 septembre 2018 10 h 15 min

    Candidat ou non cet affaire doit etre éclairer

  • charles
    16 septembre 2018 10 h 25 min

    DEUG,MERCI FRANCHEMENT JE NE PEUX PAS DIRE PLUS.MACKY SALL EST LA SOLUTION DU PROBLEME.

  • Khadim diouf
    16 septembre 2018 10 h 54 min

    SAR RAPPORT IGE : Les éclairages de la cellule de «Com» du Samuel Sarr
    Loin de nous l’idée de polémiquer avec Monsieur Mody Niang qui joue parfaitement bien, malgré son âge qui l’approche de sa tombe, son rôle de mercenaire de la plume au détriment d’honnête citoyens qui ne le connaissent même pas pour la plupart.

    Notre démarche s’inscrit dans le but d’éclairer les sénégalais sur un dossier important que le pouvoir actuel devrait aussi clarifier pour que nul n’en ignore. La Cellule de Communication du candidat Samuel Sarr porte ces informations à la connaissance des citoyens et suggère des propositions sur d’autres dossiers examinés par l’Inspection Générale d’Etat.

    La SAR fait l’actualité de ce jour. L’inspection générale d’Etat sur instruction de Macky Sall a fait l’audit d’un tanker de brut importé par la SAR en 2008. Ils prétendent par ignorance et incompétence, que ce tanker contenait une quantité importante d’eau. Cela aurait occasionné un préjudice financier de 9,5 milliards à la société. Ce préjudice n’apparaît ni dans le bilan matière de raffinage du tanker, ni dans les états financiers audites de la SAR (par les commissaires au compte et par le groupe Total qui assurait la direction générale adjointe et technique).
    Nous rappelons à l’opinion novice que chaque cargaison coûtait entre 110 et 148 millions USD, et que le financement était assuré et géré comme du lait sur le feu par BNP PARIBAS OILS AND GAS (leader d’un consortium société générale Oils and gas et standard Chartered Bank). Tous les 10 jours une équipe de Bnp PARIBAS venait à Dakar, pour contrôler les flux financiers, quantités raffinées, quantités vendues, etc…
    Nous rappelons aussi à l’opinion novice qu’à l’arrivée de chaque tanker, il y a 3 contrôles avant, pendant et après le déchargement, faits conjointement par SGS, la Douane et la SAR, sur les quantités et la qualité. Un document de SGS est signé par les 3 entités. La SAR procède par la suite après l’incantation à un autre contrôle.
    Comment à travers ce processus peut-on déceler 5 ans après une quantité importante d’eau ? Sans que les techniciens de la SAR, total (actionnaire et partenaire technique de l’époque) ou BNP PARIBAS ne le signalent.
    Comment peut-on prétendre à un préjudice ou perte imaginaire sans que cela n’apparaisse dans les comptes ou états financiers de la SAR, alors que pour la première fois dans l’histoire de la SAR, reprise par l’état (à l’arrivée du Ministre d’état en avril 2007) avec une dette/perte de 89 milliards laissée par les actionnaires pétroliers majoritaires depuis 1963), elle faisait des bénéfices, en 2008, 2009, 2010,2011.
    Pour rappel, à son arrivée en avril 2007, au ministère de l’énergie la SAR était à l’arrêt depuis 9 mois et fermée depuis 2006 avec une dette/perte réelle de 89 milliards de CFA (qui mérite l’audit).
    En application de vos instructions du Président Abdoulaye Wade et de son Premier Ministre Macky Sall, l’Etat a racheté à travers Petrosen les actions de Mobil et de Shell (qui voulaient partir) et pris le management confié à des sénégalais avec seulement l’assistance technique DGA de total qui est resté comme actionnaire (35%). Le ministre d’état, dans un premier temps a fait un montage financier avec BNP Paribas et par la suite avec Ecobank pour rembourser la dette sur 2 ans, et simultanément, le ministre d’état en collaboration avec les dirigeants de la Sar ont fait un montage financier pour acheter les cargos de 350 millions EUR revolving et redresser la SAR qui faisait l’objet par la suite de convoitise par les iraniens, les saoudiens, les nigériens, les américains, les angolais. Et pour finir, l’état a revendu avec l’approbation de Total, aux saoudiens 35%. Samuel Sarr en sa qualité d’ancien Ministre de l’énergie a été convoqué à l’Inspection Générale d’Etat, 03 fois, ils ont fait un pré rapport, fustigeant la politique énergétique, et autres balivernes. Samuel Sarr a répondu 16 pages avec 100 pages d’annexes (jamais publié dans la presse) prouvant à suffisance la bêtise même de ces accusations.

    Carmello Sagna a répondu avec des annexes. Et Samuel Sarr avait appris par voie de presse que le dossier avait été transmis (sans que l’on présente le rapport définitif) à la DIC via le nouveau procureur de la république sur instruction de Mimi Touré et de Macky SALL. Plusieurs. Cadres (8) de la SAR ont été entendus par la DIC y compris hier Carmello Sagna ancien Directeur Général (qui a même fait l’objet d’une détention arbitraire pour tromper et conforter l’opinion), Ils ont tous réfutés ces allégations sauf 2 l’ancien directeur financier m. Gueye (c’est durant son magistère que les pertes/dettes de 89 milliards se sont produites) ET une autre personne identifiée proche de Macky SALL.

    Samuel Sarr avait répondu (avec copie à Macky Sall) au pré rapport de l’Inspection Générale d’Etat et démontré l’énorme travail consenti dans le domaine de l’énergie et les hydrocarbures dans un contexte international difficile. Ils auraient dû décorer le Ministre d’état Samuel Sarr pour ce qu’il a fait en application de la vision de Abdoulaye WADE et orientations qui a permis au Sénégal d’obtenir des résultats positifs qui marquent encore la vie du secteur. Ce régime de Macky SALL en plus d’être incompétents et complexés, ils érigent le mensonge d’Etat comme bouclier de leur ignorance.
    Propositions

    -Nous demandons la declassification du rapport de l’IGE comprenant la réponse écrite de Samuel Sarr (16 pages avec 100 pages d’annexes prouvant l’ineptie de ces accusations fallacieuses).
    -La déclassification du rapport de l’Ige sur l’audition de la gestion de Khalifa Sall
    -La déclassification du rapport sur l’enquête de l’Ofnac sur l’affaire PetroTim
    -La déclassification du rapport de l’Ige sur le sommet de la Francophonie de 2014

    Cellule de communication du candidat Samuel A. Sarr
    Ancien Ministre d’Etat, Candidat à la Présidentielle

  • Serigne Mansour Gaye
    16 septembre 2018 10 h 58 min

    Macky rék

  • sam
    16 septembre 2018 11 h 04 min

    E le bateaux a moitier rempli deaux kan il etait ministre de l’energie on na pas oublier monsieur sarr

  • wakhe+deug
    16 septembre 2018 11 h 16 min

    Gnommme politicien yeuup yamme change
    ons le systeme gouvernementale ,gouvernement zero politiciens seule travailleurs APR LA BOKKONE MAIS DAGNO ECHEC DEUG NÊKHOULE GENRE SONKO LAFI GUISSE

  • Tiana
    16 septembre 2018 11 h 30 min

    Quant est ce qu’une instruction judiciaire sera t-elle aussi ouverte contre Macky Sall pour ses 8 milliards ???

  • Balzac
    16 septembre 2018 12 h 38 min

    Macky Sall a peur de se confronter à Samuel Sarr sur le terrain politique il faut donc lui chercher des noises.

  • Sokhnasi
    16 septembre 2018 12 h 44 min

    Ce préjudice n’apparaît ni dans le bilan matière de raffinage du tanker, ni dans les états financiers audites de la SAR (par les commissaires au compte et par le groupe Total qui assurait la direction générale adjointe et technique).

  • Tor
    16 septembre 2018 12 h 56 min

    C’est maintenant qu’ils se rappellent de ces faits, c’est un immense n’importe quoi.
    Ils vont s’entendre, ils sont de la même graine de prévaricateurs. Ils veulent juste que Samuel sarr dilué son bissap.La reddition de compte ne les intéresse pas.
    La preuve, tant que karim Wade restait au Qatar, il pouvait ne pas s’acquitter de l’amende de 138 milliards, dès qu’on a dit qu’il allait venir, ils ont déclaré qu’il allait être contraint par corps pour payer dès qu’il poserait le pied ici.
    Pourquoi l’avoir laissé partir alors ?

  • Bout
    16 septembre 2018 12 h 56 min

    Et le gros lardon qui lui sert de frère qui est devenu richissime en laps de temps et sa famille de rapace qui pille nos deniers publics.
    Macky devrait être poursuivi pour haute trahison à la nation
    Le Sénégal n’a jamais aussi souffert sous un régime nul incompétent et je m’en foutiste.
    Ce que nous voulons savoir c’est quand mbaye prodac ira devant la cour?
    Quand Amadou ba guichetier automatique ira devant l’ofnac?
    Quand Mareme Faye Sall sera traduit devant la crei?
    Quand son obèse de fils sera traduit en justice pour concussion?
    Quand farba Ngom sera mis en taule pour vol transfer de capitaux détournement d’objecTif
    À quand les enquêtes sur le bulding administratif donné en réfection à un vendeur de carreaux?
    Sur les grès à grès frauduleux?
    Qui a tue nos étudiants?
    Qui a tue l’enseignement public?
    Qui a asservi la justice?
    Qui est nul?
    Vraiment nos récriminations en tant que citoyens sont si vaste que s’il fallait les citer des jours entiers ne suffisent pas ?
    Macky Sall est la pire calamité qu’est connu le Sénégal.
    Il y aura des opposants pour lui faire face .
    Le bluff d’une justice aux ordres ni changera rien

  • kreuche
    16 septembre 2018 13 h 22 min

    Vive sonko en 2019 le seul et unique candidat qui peut redresser ce pays

  • A&j
    16 septembre 2018 14 h 03 min

    Tous ces salouparts devres etre en prison bou yague ay farba sheng ak mome macki bou lén sonal

  • Cheikh Gaye
    16 septembre 2018 15 h 22 min

    Si un homme comme Emanuel Sarr diplôme en gestion en maths en sciences peut tomber dans les bras de politiciens affamés je crois que notre système de gouvernance est un virus trop dangereux pour la nation.
    Pour gérer il faut que tous les acteurs soient dotés d’un minimum d’honnêteté et de loyauté.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *