Abdoulaye Daouda Diallo prévient Wade et ses amis: « L’État restera fort »

Abdoulaye Daouda Diallo est revenu sur l’interdiction du meeting du Parti Démocratique Sénégalais par le gouverneur. Selon le ministre de l’intérieur, il revient à l’autorité administrative de décider de la tenue ou non de manifestation.  « La décision d’interdire ou d’autoriser une manifestation est une prérogative des autorités de l’administration territoriale. Nous allons vers un Sommet particulièrement important qui va nécessiter que nous fassions nos efforts ailleurs, plutôt dans l’encadrement de manifestations. Nous pensons que le délai n’est pas atteint, mais, dans tous les cas, c’est elles (les autorités) d’en apprécier la recevabilité. Et si tel n’est pas le cas, nécessairement, ces manifestations ne seront pas autorisées et n’auront pas lieu », a expliqué Abdoulaye Daouda Diallo.

« L’État restera fort, un État de droit où toute la rigueur du droit sera appliquée », dit-il.

9 COMMENTAIRES
  • modou thiaw

    wa mais loutakhe pds bamouléne autorisation ay yoni yone ngéne bagne taye nak excuse bobou ngéne trouvé

  • modou thiaw

    je voulais dire bamou demandé autorisation

  • modou thiaw

    gvt imble

  • fd

    catalsa ndeye yeen danguena dox ci droit fitche Sal petase

  • baye saliou

    la ou tu es aujourdhui un jour viendra tu va quitte

  • harouna

    mais monsieur diallo de quelle sommet vous parlez francophonie ? aucune importance pour Sénégal seulement une manière de détourner l argent du peuple. on a rien a foutre avec langue française nous avons nos langue tel que poulaar Wolof soninke serere jola etc….

  • vérité

    fd tw coment ose tu insulté le ministre de lintérieur en public c pas normal tu doit etr rechérché et corriger!!!

  • rafet khol maachala

    ASTAHFIROULAH FD yaye dafa fort.Warouloko saga ndeye ndakhte yayam défoulant dara

  • bob

    La francofonie ne nous apporte rien voici la 2eme fois tousse.laisser les gens en paix .halpulart bou deracine bii

Publiez un commentaire