Annonces
» » » » Abdou Diouf, l’Homme qui se prend pour le...

Abdou Diouf, l’Homme qui se prend pour le peuple (Alassane K. Kitane)

Abdou Diouf, ce Monsieur Jourdain de la politique, l’homme qui fait de la politique sans le savoir, est sorti de la cuisse de Jupiter pour dire aux Sénégalais que Macky est le meilleur choix. Quel manque d’élégance et de reconnaissance envers le Souverain qu’est le peuple !

Quel manque de respect pour tous ces Sénégalais qui sont victimes d’ostracisme et d’une justice vindicative et qui sont à la quête légitime d’un mieux-vivre démocratique ! Cet homme qui a courbé l’échine pendant 20 ans face au diktat du Fmi et de la Banque mondiale et qui a préféré, après sa chute, aller servir la francophonie tandis que le peuple continuait à souffrir le martyre de ses mauvais choix, peut donc aujourd’hui se faire passer pour l’avocat et le moniteur de Macky Sall.

Monarque sous tutelle, ce dernier aurait donc besoin d’être confié au Khalife : si un khalife pouvait maintenir quelqu’un au pouvoir, tu n’y serais pas congédié en 2000 ! Un ami avec qui j’ai discuté sur la sortie de Diouf à Tivaouane m’a expliqué le problème de l’homme de la dévaluation en ces termes : «Diouf ne peut pas pardonner à Wade de lui avoir pardonné». La grandeur et l’esprit de dépassement dont Wade a fait preuve à son endroit, après été avoir plusieurs fois été emprisonné sans raison, gênait Diouf.

Nous n’avons rien oublié : deux années blanches, des ajustements structurels que les institutions financières ont fini de reconnaître comme étant contre-productifs, la maltraitance des étudiants que nous fûmes sous le magistère d’un Sada Ndiaye tout-puissant directeur du Coud dans les années 90…

Cette posture vindicative a jalonné tout votre pouvoir et vous la communiquez à Macky Sall, mais si nous nous sommes débarrassés de vous, le coach, ce n’est pas votre préféré, votre bras armé, qui pourra résister à notre détermination.

Quand le Sénégal était sous la menace du feu en 2012, personne ne vous a vu ni entendu. Aujourd’hui, après le sacrifice de jeunes patriotes, vous venez squatter allègrement et sans gêne, les autoroutes de la démocratie qu’ils ont balisées au péril de leur vie.

Au moment où on attend que vous présentiez vos condoléances à la famille de Djibo Ka et que vous aidiez votre parti (ce beau patrimoine que Senghor vous a légué) à sortir de la crise qui menace sa survie, vous avez préféré travailler pour un président champion du monde des dénégations et des reniements.

Là, vous êtes en train de sortir par la petite porte : la porte dérobée, celle des combines mesquines et des manœuvres sataniques. «Ku eumb sa sankhal eumb sa kersa» : vous n’avez jamais été aussi bien servi que sous le régime de Macky Sall et votre engagement derrière ou devant lui s’explique aisément.

Vous êtes libre de confier Macky Sall au Khalife, mais nous, nous faisons confiance à Dieu et au génie du peuple sénégalais. Si vous saviez reconnaître la bonne voie pour notre pays, vous ne seriez pas ce que vous êtes devenu.

Cette jeunesse que vous aviez traitée de malsaine, a changé la face de la démocratie sénégalaise et nous ne permettrons à personne de la rétrograder au niveau de démocratie bananière. Si vous croyez ou si Macky Sall vous fait croire qu’il y a de la vacation dans le job de président de la République, vous êtes dans l’illusion. Et si, par hasard, on avait besoin d’un président vacataire, nous préférerions engager un homme comme Jerry Rawlings plutôt que nous attacher vos services louches.

Alassane K. KITANE

Professeur au Lycée Serigne Ahmadou Ndack Seck

SG du Mouvement citoyen LABEL-Sénégal

Annonces

37 commentaires

  • guiss+guiss
    14 janvier 2018 15 h 38 min

    Malheureusement, tu es un mauvais modèle pour tes collègues professeurs et tes élèves. Tu es irrespectueux

  • Diallo
    14 janvier 2018 15 h 53 min

    Mr Abdou Diouf c’est un démocrate il a permis au Sénégal le multipartisme intégral, aussi il a permis l’alternance pacifique donc c’est un Mr qui mérite de respect.

  • Edward, Blumberg
    14 janvier 2018 16 h 19 min

    très intéressant

  • Mohamed Sall
    14 janvier 2018 16 h 35 min

    Déçu de l’homme déçu d’un ex président déçu d’un père qui devrait être Un sage du pays que j’ai aimé à qui je suis devenu socialiste je ne veux même entendre une autre partie je souffre à cause de Mr Abdou Diouf qui abandonne ses enfants aller subordonnée dans le jardin qu’il n’a pas produit hors son vrai produit est en prison je veut plus entendre ce parti socialiste k je reconnais aujourd’hui qu’il a retardé ce pays au lieu de rattraper avec sa famille politique il trahi tout les vrais socialiste Mr Abdou Diouf démissionne de ton parti socialiste qui devrait être dirigé par khalifa ababacar Sall que tu regarde souffrir en prison qui n’est pas sa place tu as soyez un magnaque un vos rien un lèche kui un paresseux un pouvoiriste un lâche merci Mr Abdou Diouf

  • kanoute
    14 janvier 2018 16 h 35 min

    diallo ou vous etiez lorsque diouf etais au pouvoir sous la terre ou sur la terre si cest sur la terre alore tu ete aveugle le mauvais president de listoire du senegal cest diouf

  • Diagne Cherif
    14 janvier 2018 16 h 44 min

    Si abdou diouf mavai président vous êtes malhonnête

  • Diallo
    14 janvier 2018 17 h 05 min

    Kanoute je ne parle pas beaucoup ça que je dis tout les sénégalais le savent,vous êtes rancunier seulement

  • sam le pirate
    14 janvier 2018 17 h 10 min

    ? Je suis ébloui par la justesse de vos propos décrivant l’échec de ce domeram Diouf dans sa mission qu’il avait de mener à bon port notre gaal(économiquement parlant), décrivant son irresponsabilité avec l’indifférence qu’il dégage vis à vis du PS en ce moment en lambeaux, décrivant sa profonde ingratitude et son manque terrifiante d’empathie vis à vis de la famille éplorée de son défunt ami de longue date,Djibo Leyti Ka et enfin décrivant surtout son arrogance de juger à la place du souverain peuple,de la rentabilité ou non du président Macky Sall pour ce pays dont il n’est pas sûr qu’il soit un véritable citoyen vu la haine que ce domeram a toujours ressentie vis à vis de sa jeunesse,ses opposants dont le brave Wade était sa cible préférée dans sa folie d’oppresseur,d’apprenti- dictateur. Honte à cet homme qu’il nous foute la paix.Il était resté muet et invisible durant tout le règne de Wade mais comme ce dernier lui s’était refusé d’avoir cette même attitude et a préféré pousser Macky Sall jusque dans ses derniers retranchements pour qu’il retrousse ses manches, travailler et se départir de sa volonté de restreindre les droits et libertés des sénégalais qui lui ont fait confiance,tout laisse à croire que c’est Macky Sall qui a sorti,on ne saura jamais pour quel PRIX , ce longiligne soulard Diouf pour qu’il fasse un marquage à la culotte sur Wade qui risque de lui compromettre sa chance de briguer un 2e mandat qui d’ailleurs le peuple en majorité pense qu’il est hors de question de donner sa bénédiction au gros en 2019,voilà clairement ce qui explique la recrudescence des présences de ce Djolmou niak khorom,niak ndiarigne,niak jom,niak khôl sur notre sol.Il se prend pour Bob Denard le mercenaire on dirait,quelle piètre ambition de sa part! ?

  • Ian
    14 janvier 2018 17 h 12 min

    Rien à ajouter!!!SINON QUI SE RESSEMBLE S’ASSEMBLE..DIOUF L’INCOMPÊTENT…

  • Big SENEGAL
    14 janvier 2018 18 h 01 min

    Diouf la « jeunesse malsaine. …Les bandits de grand chemins  » te disent Merde. Tu es le pire President du Senegal.

  • MOÏSE+SIKITHIOR
    14 janvier 2018 18 h 22 min

    Il est responsable de la souffrance du peuple sénégalais. Même la guerre que souffrent les sénégalais en casamance, c’est Abdoulaye qui l’a fomenté. Cette guerre fratricide C’est lui qui nous l’a imposée après Senghor. Il est revenu au Sénégal et les precimices d’une reprise du conflit en casamance se fait de plus en plus sentir. Attention à Abdoulaye DIOUF, il est grave et dangereux et il joue le jeux de la France. Attention à Abdoulaye DIOUF!!!

  • Amadou
    14 janvier 2018 18 h 23 min

    Insulteurs demain la porte de la prison vous est ouverte même si vous vous cachez dans l’enfer.
    Je vous avertis, demain c dans qlq jours que la machine pénale vous atteindra.

  • Mamadou Thioune
    14 janvier 2018 18 h 25 min

    texte limpide et véridique

  • CheySenegal
    14 janvier 2018 18 h 47 min

    40 ans de mauvaise gouvernance avec Abdou Diouf. Il le fondement de la misère du Peuple Sénégalais. Voyou comme lui tu meurs!!!

  • jacob
    14 janvier 2018 18 h 54 min

    guiss guiss guisso dara..Kitane est un prof au sens noble du terme pas un couillon carré qui réfléchit du mauvais côté….Diouf= 40 ans d’échec

  • Khadim Kaba
    14 janvier 2018 20 h 15 min

    Peut être que c’est sa façon de faire libérer Khalifa sall

  • Honneur
    14 janvier 2018 20 h 35 min

    Merci Abdou Diouf

  • LE PATRIOTE
    14 janvier 2018 21 h 16 min

    pour moi le president diouf n a rien a nous proposer les jeunes se sont battus le 23juin pour liberer ce peuple heureusement que ce dernier est mature . ps 40 ans de mensonge et de misere

  • IBRAHIMA NAW
    14 janvier 2018 21 h 30 min

    DESOLE Mr KITANE MAIS Mr LE PRESIDENT ABDOU DIOUF EST BENI PAR LE BON DIEU IL RESTERAS PRESIDENT A VIE.ET QUE L’AJUSTEMENT STRUCTUREL DONT TU PARLE A PERMIS AU GOUVERNEMENT DE Mr LE PRESIDENT ABDOULAYE WADE DE DISPOSE DE CETTE MANE FINANCIERE AUPRES DES BAILLEURS DE FONDS POUR LA REALISATION DE CES GRANDS CHANTIERS CHER PROFESSEUR

  • LAYENS
    14 janvier 2018 21 h 42 min

    C’est bien dit:il faut que les soi-disant » Monseigneur de la République » du Sénégal arrêtent un moment de nous prendre pour des amnésiques.Le peuple n’a rien oublié.

  • ngokou
    14 janvier 2018 22 h 05 min

    Ce qui est sûr c’est qu’aucun président ne fera l unanimité. A chacun des supporters. Ce que les grandes puissances n ont pas pu faire,cène sera le plus pauvre pays vivant s arachides qui le fera.Vous allez plus vite que la musique et dieu sait pourquoi il vous laisse pauvres. Oon koowimin.

  • Lamine Djite
    14 janvier 2018 22 h 06 min

    Celui qui n’a rien obtenu par le mérite peut se permettre une telle ingratitude envers ce peuple qui lui a tout donné

  • Moki
    14 janvier 2018 22 h 12 min

    diouf est un ennemi du peuple sénégalais
    macky sall occupe toi de donner à manger à ton peuple c à d du travail au lieu de répondre à trump tu n as cas rompre le contrat de défense avc les US si tu veux protester

  • Trump+chien
    14 janvier 2018 22 h 33 min

    Voleur.raciste. médiocre .on ne veu pas de toi.pas vous j’ai di toi

  • Caporal Dia
    14 janvier 2018 23 h 21 min

    Les chiens abois la caravane pass

  • El Hadji Malick Tall
    14 janvier 2018 23 h 41 min

    Va falloir retrousser vos manches puisque Allah Soubhana watala l’accompagne dans sa mission.Amine. Vous professeur à vous lire on sait que vos idées sont partisanes, soyez de bons perdants. Ce Monsieur que vous critiquer était un homme d’État plus qu’un Président. Et l’actuel vous gouvernera jusqu’à la fin de son deuxième mandat inchallah. Prenez votre courage à deux ✋ et patience. Je n’en dirais pas plus.

  • El Hadji Malick Tall
    14 janvier 2018 23 h 45 min

    Arrêter de râler et mettez vous à travailler et de critiquer

  • pape+oumar+ndiaye
    15 janvier 2018 0 h 10 min

    Va servir la France au lieu de servir le senegal merde de francophone

  • goth
    15 janvier 2018 8 h 13 min

    Très belle analyse monsieur le professeur. Diouf c’est du passé et l’ingratitude. Il n’est plus socialiste et d’ailleurs je peut dire qu’il ne l’a jamais été. N’oublions pas que c’était SENGHOR qui l’avait mis sur la sellette contre tout attente. Le Sénégal n’appartient aux khalifes d’ailleurs. Seul le peuple est souverain.
    Mais à une seule condition que l’opposition significative soit soudée sinon malheureusement il rempilera. Unissez vous.

  • zal
    15 janvier 2018 9 h 07 min

    Dit moi tes amies je te dit Qui tu est etre l amies de tanor niasse diouf khènioul nèkh pour le peuple

  • Ndiayes
    15 janvier 2018 9 h 30 min

    Tu ferais de te taire ce monsieur est né sous une belle etoilen
    Vous n’etes pas content allez vous plaindre aupres du misericorde

  • Ssaer Diop
    15 janvier 2018 10 h 39 min

    Le pire des présidents

  • toufa
    15 janvier 2018 10 h 42 min

    les 40 ans de mauvaise gouvernance de abdou diouf ont le n oublie jamais au plus grand jamais c du pur

  • Ssaer Diop
    15 janvier 2018 10 h 43 min

    Tu as retardé le Sénégal. On ne veux rien de toi va au diable.nul,incompétent, faineant, marionnette, méchant lâche, 40 ans=00.vive Wade!

  • Ssaer Diop
    15 janvier 2018 10 h 47 min

    Vous ne pourriez plus revenir, Wade vous a effacé dans l’histoire du Sénégal.

  • sénégal ndiaye
    15 janvier 2018 11 h 09 min

    ahh senegal yalla lii laniou méyagoume…..Senghor un poete Français….abdou Diouf un passif et administrateur Français…Abdoulaye Wade un etenel actif et débrouillard et macky sall un faible copieur et ressuciteur d’entreprises francaises en faillite….grosso modo..toujours gouverné par les Français.. Senghor n’avais pas le choix il a préfere se taire se plier et ecrire des poèmes comme aimé césaire…Diouf avais le choix…il ne l’as pas fais..lui s’étai sky et rosé pour arrosé la France…c’est le plus faible des présidents que le senegal nue jamais eu car il n’as pas su dire non et le mots dévalution en est la preuve …Wade avais le choix mais lui il l’as fais… au moins il a assayer et a reussi a constuire au moins quelque chose tous en disant merde a la pression du colonisateur ….macky mome il nous as tous simplement ligoté et remis au colonisateur..(le boufon)… lolou moffi am..

  • birane sow
    15 janvier 2018 13 h 55 min

    DEVALUATION. AJUSTEMENTS STRUCTURELS. ANNEES BLANCHES. ABDOU DIOUF FERME TON BEC

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *