PUBLICITÉ

Violence dans l’arène: Khadim Samb prône des sanctions contre les lutteurs

Khadim Samb, l’organisateur du gala de lutte qui opposait Niak Jarinu et Alioune Sèye 2 et qui s’est terminé en queue de poisson dénonce la violence qui sévit dans l’arène.

Discipline…

 » Le CNG doit sévir. Il faut qu’il sanctionne pour qu’il y ait de la discipline. C’est sans doute ce qui fait fuir les promoteurs et les sponsors. J’entends souvent les lutteurs dire que l’Etat doit venir en aide aux promoteurs », déclare Khadm Samb.

Logique…

D’après l’organisateur du gala de lutte, ce n’est pas logique. C’est aux lutteurs de donner le bon exemple. Il a du mal à comprendre les lutteurs. Un champion est celui qui a le meilleur encadrement.

Encadrement…

Selon M. Samb, l’encadrement des jeunes lutteurs est à revoir vraiment. Et le Comité National de Gestion de la lutte doit lui rembourser le reliquat des lutteurs qui n’ont pu se frotter car il a respecté sa part du contrat.

Cng Khadim Samb
Annonces

(3) commentaires

Charles

C’EST LOGIQUE: CHAQUE FOIS AUSSI VOUS DEMANDEZ A MACKY SALL DE LIBERER UN LUTTEUR OU PROMOTEUR PRIS LA MAIN DANS LE SAC.IL FAUT ARRETER DE DEMANDER PARDON CHAQUE FOIS.

Ben

Au Sénégal on refuse d’admettre que la lutte telle que pratiquée actuellement, est une contre-valeur mais surtout un frein pour le développement

Albert Richard Ndione

Désastre totale le Cng ne semble pas à mesure d’organiser la lutte/ que font tous ces supporters dans l’enceinte de l’arène??? C’est là que commence le désordre alors Mr le ministre il faut situer les responsabilités et sanctionner au besoin afin d’assainir le milieu de la lutte. La sanction doit être prise par l’autorité; vous l’avez déléguée au Cng qui n’est pas à la hauteur alors il faut reprendre tout cela et le réorganiser…

Publier un commentaire