PUBLICITÉ
prive - Universités: Grogne des étudiants orientés dans le privé

Universités: Grogne des étudiants orientés dans le privé

Les étudiants orientés dans le privé sont très remontés contre le ministre de l’enseignement supérieur, la société civile et les députés. Ils dénoncent leur mutisme concernant le problème qui a duré selon eux une éternité. Ces étudiants disent ne rien exclure pour leur réintégration dans les écoles privées.

Ils n’ont pas été tendre avec le ministre de l’enseignement supérieur qu’ils accusent de vouloir les sacrifier. « Monsieur le ministre, en l’occurrence Cheikh Oumar Anne, qu’allez-vous faire de l’avenir des étudiants orientés dans le privé et renvoyer depuis quelques mois et qui sont sous votre responsabilité ? Mais cela ne nous étonne guère. Une personne incapable de gérer une seule Université à savoir l’Ucad, ne pourrait en piloter plusieurs« , a déclaré le porte-parole, Abdoulaye Mballo.

Société civile et parlementaire 

Ces apprenants ont aussi fustigé le mutisme de la société civile et des députés. « Nous voudrions aussi dénoncer avec fermeté la complicité de certaines organisations de société civile. Une complicité qui se manifeste par le silence sur un sujet aussi important. A nos 165 soit disant députés qui, jamais au plus grand n’ont tenté de s’enquérir des maux des étudiants du privé afin d’y apporter des solutions« , a expliqué sur Rfm, M. Mballo.

Macky Sall

Ils demandent au Président de la République, Macky Sall de réagir car c’est leur avenir qui est en jeu. « Les étudiants du privé, espèrent Monsieur, le Président, que vous saurez prendre les bonnes décisions allant dans le sens de les faire regagner les salles. Pour un jour satisfaire les besoins de leurs parents, avoir une femme comme votre cher fils et fonder une famille. Si rien n’est fait, nous sommes prêts à sacrifier nos pour sauver notre avenir« , a-t-il conclu.

 

 

Etudiant Orientations
Annonces

Publier un commentaire