Une femme enceinte de 5 mois risque d’accoucher en prison pour avoir mordu sa voisine

Une femme enceinte de 5 mois risque d’accoucher en prison pour avoir mordu sa voisine

F. Ndiaye a été jugée hier pour coups et blessures volontaire avec amputation ayant entrainé une incapacité de temporaire de travail de (50) jours. Elle avait sauvagement mordu sa voisine C. Ndiaye et a failli lui arracher complètement la lèvre inférieure. Les faits se sont déroulés au quartier Canada à Guédiawaye.

D’après le « Populaire » c’est une querelle qui a éclatée entre les deux dames depuis longtemps. Ce qui fait qu’elles se regardaient en chiens de faïence .  Après des échanges de propos pas du tout tendres, les deux en étaient venus aux mains. C’est ainsi que la dame Fatou Ndiaye en mauvaise posture, s’est emparée avec toutes ses dents de la lèvre inférieure de son antagoniste qu’elle a fini par arracher. Le « Populaire » estime que les photos brandies devant la barre du tribunal en atteste la gravité de l’acte car même la prévenue était incapable de les regarder. Cependant devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, l’inculpée a soutenu qu’elle n’a fait que riposter , « c’est elle qui m’a mordue en premier, je n’ai fait que répliquer » a soutenu la mise en cause .

Le procureur a qualifié de barbare l’acte de la prévenue. Selon lui, la partie civile a quitté son domicile sis à Keur Massar pour venir la corriger. « C’est sa maman avec qui j’ai des bisbilles qui l’a appelée afin qu’elle vienne me corriger. Elle m’a même trouvée dans ma chambre pour me provoquer. Elle m’a assénée un coup de pilon avant de se jeter sur moi pour me mordre ». Des allégations que la partie civile a balayées d’un revers de main. En soutenant qu’elle sortait dans la chambre de sa mère quand la mise en cause lui a versé un liquide sur son visage. « Aussitôt, elle s’est jetée sur moi telle une tigresse et m’a mordue avec toutes ses dents . J’ai crié de toutes mes forces, mais elle ne m’a pas laissée. Jusqu’à ce qu’elle parte avec une partie des ma lèvre » dixit la victime, le visage couvert d’un voile. Si le conseil de la partie civile a réclamé un dédommagement de 10 millions de franc CFA, le parquet qui a qualifié de « barbare » l’acte de F. Ndiaye, est allée même jusqu’à demander à la prévenue si elle avait envie de la chair humaine. Le  verdict de cette affaire est attendu demain le 30 avril 2014.

Photo d’illustration

4 COMMENTAIRES
  • lol

    waaaw un truc de fou c des sorcières ou quoi?

  • astoundiaye

    c vraiment horrible

  • astou

    mais ki khana deum procureur bi dafa warone demande ana levre bi jai enttendu que apres dadone lathie cuir dent

  • paloma

    ki kagne ladj té ndakh deumla sakh yakhoum energie la

Publiez un commentaire