PUBLICITÉ

La Gambie ferme ses frontières aux transports en commun sénégalais

A compter du 19 février, plus aucun véhicule de transport en commun, en provenance du Sénégal, ne pourra entrer en Gambie.

Riposte…

L’annonce est du président du syndicat des transporteurs, Omar Ceesay qui a fait face à la presse hier après-midi à Banjul. Cette mesure radicale est une riposte à l’interception de bus gambiens par les transporteurs sénégalais à Karang.

Frontière…

Pour rappel, la frontière entre le Sénégal et la Gambie a été fermée en 2014 pour tous les camions de marchandises et les transports en commun, qu’ils soient sénégalais ou gambiens. Seuls les véhicules de particuliers pouvaient passer.

Paiement…

La Gambie avait imposé aux transporteurs sénégalais de payer la traversée en Francs CFA, alors qu’ils préfèrent payer en dalassi, la monnaie gambienne, une monnaie en chute libre et dont le cours est très avantageux pour les transporteurs sénégalais.

Frontières Gambie
whatsapp 3848
Annonces

(24) commentaires

Naïf Sénégal Tjr Dépendant

Comment nos dirigeants ont pu penser que: « Passer chez son voisin pour aller chez soi était logique et durable » Il faut faire des voies rapides de contournement de Gambia, pour notre continuité téritoriale et donner une activité aux villes traversées.

Xalassati

Il est temps d’aller deloger ce Adama Barrow now.

Quand est ce qu’on va annexer la Gambie???

    Abdou Niang

    Pathétique!

Ousmane Sagna

Le gouvernement sénégalais ne considéré pas la région du sud comme des personnes qui vivez l’ABA s’est pour ce là qu’il se moque de la Casamance

    Ousmane Senghor

    toi arrête de dire des conneries si tu est rebelle va faire la rébellion le Sénégal c’est la Casamance la Casamance c’est le Sénégal avec tes idées arrête va dormir

      Ousmane Senghor

      on parle de la Gambie il on raison il non qu’à payer le CFA c’est tout toi tu nous parle de la Casamance tu est drole

        Abdou

        Toi Ousmane, jai’ pitîé de toi et de tes paroles. Tu penses que c’est en traitant un casaçais de rebelle que tu réussiras à le découger? Tu te trompes, nous sommes tous fiers d’être traiiter comme rebelles. Nous préfèrons être rebelles que d’être menteurs,guéwel ou voleurs pour avoir de quoi manger. Il a bien dit vrai, lorsqu’il s’agit d’investiir pour la casamance ,on pense que c’est couteux. Rappelles toi que 1000milliard du ter(train express régional) éloignerait la Casamance de la Gambie en la rapprochant du reste du sénégal éternellement. Dites de manière objective, entre le ter et le désenclavement de la casamance, qu’est ce qui est prioritaire? Nous ne sommes pas fous,ni bêtes,ni aveugles. C’est seulement vous qui l’êtes.

      Mixx

      IL A RAISON CES GENS SE CROIENT DÉLAISSÉS, COMMENT ON PEUT COMPTER SUR LA GAMBIE POUR SE RENDRE DANS LA PARTIE SUD DU SENEGAL, REGARDE LA LOGIQUE

        Gueye Tivaouane

        Mon cher il ya deux voies pour aller en Casamance, soit a Karang ou a Leur Ayibe avec le nouveau pont dans les deux cas tu est obligé de passer par la Gambie, de plus c’est pas Adams Barri qui a instruit cette décision, celui qui entre dans ta maison se doit de se conformer a tes règles et exigences et non le contraire SVP arrêtons de toujours vouloir Ethnitiser les problèmes d’ordre économiques et Sociales, la Casamance est une partie intégrante du Sénégal comme l’est le Fouta et tandis d’autre localités…

Mamadou Diédhiou

Le problème du transport en commun entre les 2pays n’est pas nouveau. Avant pour se rendre àde Dakar à Banjul, on pouvait prendre les bus gambiens au terminus de DDD à la place Leclerc. Pour la qualité du service (accueil, régularité, sécurité et gain de temps) les gambiens sont de loin les meilleurs à tel point que les transporteurs sénégalais ont exigé et obtenu que chacun s’arrête chez soi. Ce sont bien les sénégalais qui ont été les premiers à limiter les gambiens chez eux. Les gambiens voyant leurs véhicules de transport en commun interdits au Sénégal, quelle serait leur réaction? Vous savez nous les sénégalais partout où on va on veut continuer notre indiscipline routière. S’agissant de payer en CFA les voyageurs eux dont contents de la mesure puisque finie l’arnaque des apprentis qui dans le change font des bénéfices sur le dos passagers. Alors petits sénégalais râleurs, avant de raconter quoi que ce soit sachez de quoi il s’agit.

Charles

IL FAUT PAS NOUS IMPOSER LA SENEGAMBIE,ELLE N’EXISTE PAS.MACKY SALL,JE REVIENS VOUS DIRE SEULE UNE ROUTE DE CONTOURNEMENT EST LA SEULE SOLUTION POUR LE SENEGAL.
ET LES REGIONS QUE TRAVERSSE CETTE DAKAR/CASA VONT VOIR LEURS COMMERCES BENEFIQUES.
LA SENEGAMBIE C’EST DU PIPO.

Yok

Je demande si c’est macky sall qui a construit le pont de farafégny ou bien

Aliou Niang

yonou jam soriwoul meme si elle doit passer par Tambacounda.C’est dommage que le Senegal ne soit jamais prèparè aux èventualitès des coups bas de ses voisins.
Gambie est une racourcie,pas une impèrative…Tant que les villages frontaliiers devront dependre de nos voisins ces derniers nous prendront comme des marionettes. Il faut changer la donne avec une excellente route Dakar Tamba, Tamba Ziguinchor et faire de sorte que les villages qui forment nos frontieres soient directement apprivisionnès par le gouvernement senegalais avec des prix hors taxes.
Vive le Senegal.

Muraille Autour De Gambie

Une muraille Chinoise autour de la Gambie et basta. Chacun chez soi avec son bois, sa télé, poste santé, Dalasy ou Cfa.

Isa Sarr

Merci beaucoup toi au moyen tu as bien compris par rapport aux autres qui disent du n’importe quoi

Ibrahima

Le problem gambien n’est pas nouveau
Comme le dit un commentateur mettre en place une route de contournement. Voir une autoroute
Ou simplement annexer la gambie pour le bien-être des gambiens et éviter des yaha diamé en pukssance

Malick Diallo

la gambie est le senegal jouent le chat est la sourie cest lafrique il nous demontre toujour leur imconpetence lafricains en question de merite pas a diriger un peuple chaque jour quant ont se reveille en frique ont sent notre imconpetence est notre mediocrite lafrique est sale

Dame

Mais c est simple les clients paient en cfa les chauffeurs n ont qu a payé en cfa et c est tout

Vérité

Les Gambiens ont raison pourquoi vouloir traverser la Gambie et interdire au Gambiens de venir au Sénégal ,Les Sénégalais sont très égoïstes ,les peuples doivent vivre dans l’Harmonie et le respect .La Gambie est asphyxiée économiquement par le Sénégal qui veut tout faire pour la réduire au néant .
La Gambie est un Pays indépendant et qui a des intérêts à défendre pourquoi  empêcher leurs bus de venir à Dakar alors que les bus Maliens viennent à Dakar et réciproquement ?
Nous refusons que les Occidentaux nous imposent des règles pourquoi vouloir en faire aux autres? chacun a un intérêt chez l’autre et ça doit être donnant donnant.

Mixx

ON NE VEUT PAS CONSTRUIRE UNE AUTOROUTE QUI VA CONTOURNER LA GAMBIE REVITALISER LES VILLES ET VILLAGES INTERIEURS, C,EST LA FAUTE A NOS DIRIGEANTS QUI NE SAVENT PAS QUE QU’ON NE DOIT PAS COMPTER SUR UN PAYS POUR SE RENDRE DANS UNE AUTRE PARTIE DU PAYS

Zal

Les colons nous ont laissé un cadeau empoisonné.Quand un pays est logé dans un autre,il faut s attendre à des problèmes pareils.

Joseph Heidegger

Qu’ils rejoint le CFA s’ils voient faible leur monnaie.lautre cas c’est par rapport aux institutions  la Gambie n’a pas de diplomatie forte capable de réfléchir sur les questions économique du pays.pour finir la fermeture de la frontière n’est pas la solution elle n’arrange ni le Sénégal encore moins la Gambie regardons l’intérêt général et les liens biologiques qui nous rattache.  alors nous pouvons savoir que nous sommes tous les mêmes sérons nos mains et la vie continue    

Mamadou Mané

c’est vraiment pathétique et c’est aux innocents de payer les primes

Yaya Dabo

Bien sûr que les transporteurs sénégalais doivent respecter la loi gambien, les gambien on raison par ce que chaque citoyen veux intérêt de son pays c’est normal ,moi je suis sénégalais ça fais dire que je dois les défendre. Les sénégalais veulent intérêt partout ce pas possible désolé

Publier un commentaire