PUBLICITÉ

Ter et Autoroute à péage : La mise en demeure du Sénégal à la France

A travers une note, l’Etat du Sénégal proteste auprès de  l’Etat français contre ses deux fils qui se sont immiscés dans ses affaires. Il s’agit notamment de l’ambassadeur de France au Sénégal, Philippe Lallot, sur la date de la commercialisation du Ter, et du  Dg de Senac Sa, Xavier Idier, sur le contrat de cession de l’Autoroute à péage. Et M. Youm d’attirer l’attention de son collègue sur « ces attitudes dommageables à un partenariat fondé sur le respect et la confiance ». 

Le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, aux manettes, a écrit une lettre de protestation à son homologue français, Jean-Baptiste Jebbari, secrétaire d’Etat chargé des Transports.

L’ambassadeur de France égratigné…

Dans sa lettre,  Oumar Loum s’insurge d’abord contre les agissements de l’ambassadeur de France au Sénégal, Philippe Lallot. Qui a affirmé, dimanche sur la Rfm,  que la mise en service du Ter ne pourrait se faire en avril 2020. Selon le ministre sénégalais, « l’ambassadeur a pris le contre-pied du Gouvernement du Sénégal, seul habilité à communiquer sur le sujet objet d’un marché entre l’Etat du Sénégal et des entreprises françaises ».

Ainsi, poursuit-il, l’ambassadeur de France semble privilégier les intérêts des entreprises françaises qui, dans ce chantier, font peu cas du droit contractuel et des préoccupations des populations sénégalaises ».

…Et le Dg de Senac écaillé

Le Dg de Senac Sa, Xavier Idier, en a pris pour son grade. « La société Senac Sa, autrement dit Eiffage, titulaire du marché le plus important du Ter, avait fait, relativement à la concession de l’Autoroute, une déclaration téméraire et aberrante sur la demande légitime de l’Etat taxée d’arbitraire avant de se raviser », souligne M. Youm dans sa correspondance.

Ambassadeur Autoroute
Annonces

(13) commentaires

Mon Pauvre Présid

Il en a mis du temps pour comprendre ! Il a tout donné pour Marianne, déclaré son amour pour la France, vanté les desserts fromages offerts aux tirailleurs, emprisonné ceux qui critiquent la France. Aujourd’hui il se rend compte enfin que la France comme les autres n’ont pas d’amis mais, des interêts.

Renè Diagne

la France n en sera point à ses débuts.manipulatrice elle l a été et le sera toujours car les enjeux ou plutot l enjeu est énorme :notre bien_etre.tout ce qu elle pourra elle fera pour que le senegal ait des embrouilles pour ne point jouir de nos ressources naturelles.Au Debut ce fut la détérioration des termes dans les echanges,egalement l aide liée,concepts qui avilissaient plus qu aidaient nosEtats.avec l évolution ce sont les embrouilles sociales ,tout ce qui peut embraser le pays qui est ciblé,alors qu à y regarder de près leur économie repose sur nos pays qu elle exploite,sans vergogne.TOUT A UNE FIN.

La France Ôte Le Masque

La Métropole arrache le gouvernail. Guy l’avait dit..

Léo

Bla bla. Avec Macky le senegal est un département de la france. On verra si le TER va rouler avant Avril et à quel prix.

Républicain

Arrêtez de leurrer les Sénégalais. Comment un simple préfet peut mettre en garde sous ministre de tutelle ?

Paco Faye

c’est bla bla bla .c’est bla bla bla

Alioune Toure

Ça ne regarde que vous

Hamidou Ba

vraiment que vient a notre aide les sénégalais sont dans un grand problème ave un gouvernement incompétent ?

Mamadou Diallo

évidemment ins vont continuer à nous enculer, comme ils l´ont fait à nos grands-parents et à nos pères. Ca fait mal de se faire enculer a travers nos dirigents sans pouvoir y faire quoi que ca soit. Prions le Seigneur, pour que nous soyons la derniére génération à accepter de faire enculer par ces dones haram de blancs. Amin.

Pap Doudou

Samblant de contestation. Nous savons tous que nos dirigeants ont le complexe et la frousse devant les français.

Siriky Bakhayokho

Vous devez savoir que la France comme n’importe quel autre pays défend ses intérêts. Toutefois cela ne veut pas dire qu’il faut ignorer les principes de base qui fondent cette coopération. Je me rejoints d’avoir un ministre qui sait taper sur la table quand il le faut.

Malick Diallo

il savoure quelque chose cette france il nont rien sans lafrique il ne vie pas il faudra dire merde quant il le faut

Malick Diallo

seulement ta probleme nous africains ya quelque chose qui nous anime lafricain nose pas celui qui ose gagne les quarte vingts pourcents des africains sont corronpus jusquau moele epignere lafricain en question ces le vache a lait de la france meme chez eux il sont des problemes de gerer leur propre chemin de fer cest la sncf tout le temps des probleme a nen plus finire le systeme senegalaise tant que ce systeme ne change pas ont nyras nulle pas lafrique est tres riche mes les gens sont imconpetent mediocre il aime largent facile le peuple afrucain est souvent emdormie par les politiciens verreux est lache

Publier un commentaire