PUBLICITÉ

Statut spécial pour Dakar: “C’est jouer avec le feu…”, selon Babacar Justin Ndiaye

La proposition de Aminata Mbengue de Ndiaye de faire de Dakar une statut spécial défraie toujours la chronique. Pour l’analyste politique, Babacar Justin Ndiaye, Aminata Mbengue Ndiaye et Cie sont en train de jouer avec le feu parce que voulant légiférer par défi pour Dakar après plusieurs échecs. 

Selon Babacar Justin Ndiaye, c’est une idée qui gravite autour de certains nombres de démons. “Le statut particulier de Dakar est la meilleure façon d’apporter de l’eau au moulin du MFDC qui comporte deux écoles. Celle des faucons qui veulent l’indépendance et l’autre plus modérée et qui veut un statut spécial.”

Deuxièmement, au regard du parcours institutionnel du Sénégal, dit-il, l’idée est rétrograde et réactionnaire. Dés 1960, Mamadou Dia et Léopold Sedar Senghor avaient enclenché un processus vigoureux de décentralisation comme les Centres d’expansions rurale polyvalents à l’échelle des arrondissements pour décentraliser le développement…

Les observateurs ahuris

Me Wade a aussi embrayé sur la décentralisation. Et aujourd’hui, lorsque quelqu’un sort un statut particulier pour Dakar, les observateurs sont ahuris et navrés.

 Le feu

Ils sont en train de jouer avec le feu. A la fin de la loi cadre en 58-59, rappelle-t-il, l’indépendance du Sénégal était en vue, certains gens avaient milité pour le détachement de Cap-vert pour faire de Dakar comme Tanger et Jérusalem qui avaient un statut spécial parce que coïncidant entre la Jordanie et le nouvel Etat Israélien. Et c’est Mamadou Dia qui a tué le complot dans l’œuf en transférant rapidement la capitale de Saint-Louis à Dakar. Avec cela, comment quelqu’un peut venir sortir une chose qui réveille encore les démons?

Dakar, une enjeu pour les élections

C’est la dimension triste de l’affaire. La démocratie, on l’accepte avec tout ce qu’elle implique comme facilités et difficultés. C’est aussi accepter les règles jusqu’au bout. Le gouvernement veut légiférer par défi pour Dakar. C’est pas parce qu’on a échoué qu’il faut prendre une mesure rétrogradée.

Problème de cohabitation   

Pour surmonter les difficultés du présent, il ne faut pas hypothéquer l’avenir, a-t-il fait comprendre. Ce n’est pas parce qu’on a des difficultés avec le maire de Dakar que l’on doit prendre des décisions et mettre en avant des décrets qui sont de nature à catapulter 30 ans en arrière.

110
Annonces

(2) commentaires

  • Doucoure

    Je suis ahurit, Macky Sall veut no mer Pape Ibrahima Diagne
    MAIRE de Dakar pour calner une partie des lebous ainsi gagner Dakar en 2024 un troisieme mandatos compliquée
    Makcy si tu reussi ce coup de poker je te dirait Chapeau

  • Doucoure

    Je suis ahurit, Macky Sall veut no mer Pape Ibrahima Diagne
    MAIRE de Dakar pour calner une partie des lebous ainsi gagner Dakar en 2024 un troisieme mandatos compliquée
    Makcy si tu reussi ce coup de poker je te dirait Chapeau

Publier un commentaire

PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • Cheikh Baba Diallo 22:29 - 09/07/2020 Colère profonde de Cissé Lo : “Faut-il craindre pour nos institutions ?”
  • avenir bi nu buuuu 22:10 - 09/07/2020 Affaire gazelles Oryx : “Le ministre de l’Environnement a été pris en flagrant délit de braconnage”
  • Babacar Ngom-Sedima (17) 22:06 - 09/07/2020 Babacar Ngom sur sa relation avec son ami Macky, sa supposée ambition présidentielle…
  • Palais de Justice (2) 21:19 - 09/07/2020 Interdiction d’accès à la presse privée: L’ANCJ en colère et interpelle le ministre de la justice