PUBLICITÉ

Sortie de Barth Dias sur Guy Marius Sagna : Indigné, Bilal Cissé recadre le maire

La sortie médiatique du maire Barthélémy Dias sur la détention de l’activiste Guy Marius Sagna est loin de connaitre son épilogue. Le Maire Dias affirmait hier que “Guy Marius Sagna est en prison parce qu’il est catholique. S’il était Mbacké Mbacké, s’il appartenait à la Famille Sy ou Laye, il serait libéré depuis longtemps.” Une affirmation qui n’agrée pas Bilal Cisse de la Cojer/Kaffrine. Pour lui, “Barthélemy Dias est un égaré qui est à la recherche d’une nouvelle crédibilité ou virginité politique”

Depuis quand on met quelqu’un en prison selon ses croyances religieuses

“M. Dias, avec tout le respect que je te dois, tu as tout faux. Depuis quand on met quelqu’un en prison selon ses croyances religieuses. D’emblée, les charges retenues contre Guy Marius Sagna n’ont rien à voir avec tes allégations fausses et mensongères. Barthélemy, si tu es si courageux comme tu le clames, fais comme Guy en attaquant un terrain militaire ne serait ce que pour lui manifester ton soutien et banaliser son acte de gangstérisme politique fou et impoli de la république”, soutient le jeune “apériste” Bilal Cissé.

Revenant sur la déclaration “éhontée et indigne d’un homme politique” de Barthélémy Diaz, Bilal Cissé souligne que le peuple sénégalais est “un et indivisible dans la diversité ethnique, religieuse, culturelle, politique.”

M. Cissé de rappeler que le premier président de la République du Sénégal de 1960 à 1981 fut catholique. “Senghor fut aimé, soutenu, élu et réélu par une population musulmane dans sa majorité qui avoisine 9/10 sénégalais. De surcroît, en décembre 1962, après la tenue à Dakar d’un colloque international où Mamadou Dia tient un discours en totale contradiction avec Senghor, la crise entre les deux chefs du pays atteint son paroxysme. Deux grandes alliances s’étaient dessinées au sein du pouvoir, les uns pro-Senghor et les autres autour de Dia sans que les convictions religieuses ne soient la logique d’adhésion (…) En décembre 1962, après avoir accusé Mamadou Dia de tentative de coup de d’Etat, la motion de censure fût votée dans l’après-midi. Arrêté le lendemain, Mamadou Dia, fût traduit devant la haute cour de justice. Lors de son procès, qui s’est tenu du 09 au 13 mai 1963, Il compta parmi ses avocats des chrétiens comme Me Robert Bidinter et des musulmans dont Me Abdoulaye Wade. Mamadou Dia fut condamné lourdement, à la perpétuité”, rappelle-t-il.

Et de conclure : “M. Dias vous conviendrez avec moi qu’on fait la politique avec la tête et non avec le cœur. La religion n’est pas du domaine de la substance pensante car elle récuse toutes formes de contestation et de contradiction et se place par conséquent hors de toute démonstration rationnelle.”

Pour rappel, l’activiste et membre de la plateforme Frapp France Dégage, Guy Marius Sagna a été arrêté avec cinq autres personnes devant les grilles du Palais en nombre 2019, au cours d’une manifestation contre la hausse du prix de l’électricité. Depuis lors, toutes les personnes arrêtées ont été libérées sauf lui. Il croupit, depuis lors, à la prison Camp pénal.

87
Annonces
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • ndiassane 19:18 - 14/07/2020 13 juillet 1914-13 juillet 2020 : 107 ans que le fondateur de Ndiassane quittait ce bas monde-Vidéo
  • aly ngouille ndiaye 19:06 - 14/07/2020 Litige foncier à Ndengler : Aly Ngouille Ndiaye fait une descente sur les lieux…
  • abip 18:59 - 14/07/2020 Contentieux Aby Ndour-Atépa : La chanteuse condamnée à 1 mois de prison et 2 millions d’amende
  • tourp 18:47 - 14/07/2020 Réouverture des frontières aériennes Sénégalaises : Le tableau des vols programmés pour demain (Doc)