PUBLICITÉ

Serigne Khassim Mbacké : « Le débat sur un 3e mandat de Macky est faux… »

Serigne Khassim Mbacké, petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Khadimou Rassoul, vient de se prononcer sur l’actualité marquée par le tollé suscité sur un éventuel 3ème mandat du président de la République, Macky Sall.

 Faux débat

A en croire le coordonnateur du mouvement «And Dollél Macky», « le débat sur un troisième (3ème) mandat de son Excellence Monsieur le président de la République, Macky Sall, commence à faire rage. Je pense que c’est un faux débat ; il est inopportun ».

Union sacrée

« Comment peut-on susciter un tel discours, alors qu’il vient à peine d’être réélu », s’interroge Serigne Khassim Mbacké. Aujourd’hui, poursuit-il, « tous les souteneurs du Président doivent sceller une union sacrée autour de lui afin de l’aider davantage à laisser un souvenir positif. Qu’on l’accompagne à faire émerger le Sénégal, tout en rendant visibles ses actions nobles ».

Macky travaille

« Il est en train de travailler pour mettre notre cher pays sur les rampes de l’émergence. Le lancement officiel, ce lundi, des Bus Rapid Tansit (BRT) dans la banlieue(Guédiawaye) en dit long sur son aspiration à œuvrer pour élever le niveau de vie des populations. On ne doit plus se laisser divertir par cette opposition, un club d’incapables et de politiciens en mal de réputation, qui n’ont que leur grande gueule pour exister« , a conclu le marabout-politicien.

3Ème Mandat Macky Sall
Annonces

(3) commentaires

Patriote

vous les jeunes marabouts,vous vous immiscer dans la politique et vous ne manquez pas de lancer des piques.et quand on vous répond d’autres diront que les gens n’ont pas de respect pour les religieux.

Alioune Toure

On est du même avis

Diop

Vous êtes de plus en plus flous. Pourquoi, Macky pour arrêter ce faux débat, dire purement et simplement que la constitution ne me permet pas cette éventualité. Et que le faux débat soit clos.
En tout cas, j’ai toujours prôné le dialogue, mais si Macky veut se présenter, je serai le premier devant les manifestants avec vigueur.

Publier un commentaire