PUBLICITÉ

(Senego-TV) Mouvement d’humeur au marché Hlm, le maire « principal fautif… »

« Nous avons un gros problème…« , a fait savoir Abdoul Aziz Sakho. Le Secrétaire à l’information de l’Unacois, au marché Hlm, s’est prononcé sur le mouvement d’humeur des commerçants du marché Hlm. En effet, ces derniers se sont opposés à l’installation d’une foire devant leurs cantine. M. Sakho pointe du doigt le maire des Hlm.

Le maire des Hlm pointé du doigt…

« Nous avons un maire qui, depuis cinq (5) ans, à chaque événement, il vient installer une foire là où les clients et les commerçants doivent passer. Raison pour laquelle les commerçants se sont érigés en boulier pour empêcher cette foire… Pire…, un promoteur, en complicité avec le maire et la police, n’a trouvé rien d’autre que de recruter des nervis, une cinquantaine pour réprimer des commerçant… Moi même qui vous parle, depuis deux (2) jours, la police m’a retenu, me retardant dans mon travail… Tout ça pour faciliter la tache au maire pour qu’il puisse installer la foire…« , regrette Abdoul Aziz Sakho.

Des centaines de millions en jeu…

« Ce dossier implique des centaines de millions et nous avons identifié tous ceux qui sont impliqués. Ce que nous dénonçons avec la dernière énergie. Au lieu de nous protéger, il vient avec des nervis pour démolir les portes de nos magasins…« ,. Monsieur Sakho et compagnie demandent ainsi  aux autorités de prendre leurs responsabilités pour régler le problème. Sans quoi, ils passeront à la vitesse supérieure…

Abdoul Aziz Sakho Marché Hlm
Annonces

(4) commentaires

Ousmane Sankare

Je suis tout à fait d’accord avec Abdoul Aziz Sakho, a 100%, Mr le Maire des HLM doit arrêter ses foires qui sont inopportun pour les hlmois,

Commandos Invisible

Le maire des hlm est un gourmand. Il a même défoncé les portes entrer du marché avec ses nervus ,même l’argent des toilettes il voulait bouffer ça.

Commandos Invisible

Il vient aux marchés que avec des gros bras c’est un belliqueux il cherche que de l’argent. Il avait même dit personne ne peut louer sa cantine ou vendre et le propriétaire meurt ses enfants ne héritent pas .il faut qu’on l’arrête si non le sang va couler au marché

Eugene Senghor

Le Sénégal s’enlisse peu peu

Publier un commentaire