PUBLICITÉ

Senego TV – Cese : Le plaidoyer d’Aminata Touré

Le conseil économique social et environnemental a ouvert ce matin sa première session extraordinaire de l’année 2019. Une cérémonie d’ouverture qui a eu comme thème: « Quelles stratégies pour la prévention des violences faites aux femmes et aux filles au Sénégal, la protection et la prise en charge des victimes ? « . 

Laboratoire Genre et Sociétés

Un thème qui a son son importance selon Mm  la présidente du Cese vue le nombre de cas de violence faite aux femmes dans le pays. « En 2015, l’étude du laboratoire Genre et Sociétés (Gestes) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis portait à 60 % le taux de prévalence des violences à l’égard des femmes dans les ménages sénégalais, avec des variations au
dessus de 50% dans douze régions. La région de Diourbel enregistre le taux le plus élevé avec 72 %,  tandis que la région de Dakar en est à 52,5 % » rappelle-t-elle.

L’enquête nationale annuelle

Aminata Touré ajoute aussi que dans l’année 2017-2018, les cas de violence et de violence ont atteint des proportions impotentes. « l’enquête nationale annuelle sur les activités des juridictions
pour l’année judiciaire 2017-2018, présentée le 15 juillet 2019, révèle 603 cas de viol et d’attentat à la pudeur avec violence. Aussi, 3.251 procès verbaux ont-ils été acheminés vers les Parquets près les Tribunaux de Grande Instance, pour des infractions de coups et blessures volontaires, d’homicides ou blessures involontaires, de mise en danger de la vie d’autrui » a-t-elle ajouté.

La répression

« Contre ce phénomène, la Puissance publique réagit avec vigueur par des poursuites pénales. Toutefois la répression seule ne suffit pas à endiguer le phénomène. Il faudra aussi, outre l’amélioration du système d’assistance aux victimes, porter le combat de la prévention » termine-t-elle.

Aminata Touré Cese
Annonces

Un commentaire

Ndiaye Macky

BRAVO A NOTRE DAME DE FER

Publier un commentaire