Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

“Sénégal : Une démocratie sans forces vives pour la réguler” (Par Cheikh Ibrahima Diallo)

Force de constater l’impuissance des forces vives du Sénégal à donner naissance à un système qui peut réguler la marche de notre démocratie. Le vide qui pèse aujourd’hui risque de tuer l’ambition des uns et des autres.

Les faits accomplis auxquels ces forces sont contraintes deviennent ces dernières années les marques préférées du pouvoir sur place. Notre démocratie traverse ainsi un déclin plus grave, en réalité, que covid-19.

Il nous faut une opposition. Pour rappel, tout le monde sait que l’opposition, c’est tous les partis politiques ou les mouvements n’appartenant pas à la majorité parlementaire et donc s’y opposant. L’opposition a, dans les démocraties, plusieurs fonctions que comptons rappelez ici.

Tout d’abord, l’opposition constitue un contre-pouvoir : elle permet d’éviter que la majorité, une fois parvenue au pouvoir, n’ait la tentation de mener une politique portant atteinte aux droits et libertés.

L’opposition incarne aussi la possibilité d’une alternance politique : elle participe à l’existence du pluralisme politique. Ce pluralisme permet de choisir ses gouvernants. Or, il n’y a de choix véritable que si l’électeur peut se prononcer entre plusieurs possibilités.

Ainsi, l’opposition, en proposant un nouveau cours à la politique nationale, permet aux citoyens éventuellement mécontents de disposer d’un recours. Avec les moyens qui sont à la disposition des parlementaires, elle peut manifester son désaccord envers la politique suivie et tenter de retarder sa mise en œuvre.

Enfin, l’opposition permet de renouveler le personnel politique et doit avoir les moyens de contrainte l’Etat à ne pas prendre certaines décisions : lorsque la majorité perd le pouvoir, une nouvelle génération peut trouver une place de choix dans l’opposition, et se préparer ainsi à assumer des fonctions importantes à l’occasion d’une victoire future.

Ces dernières années, au Sénégal, l’opposition n’a presque rien réussit face à un régime calculateur, intelligent en politique et bien opportuniste. On sait que une démocratie sans une forte opposition en face, est une démocratie faillible.

Par Cheikh Ibrahima Diallo, S/G PJD
Membre Benno Bokk Yaakar

70 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    19:27 - 18/01/2021

    24 heures après la sortie de Brigitte Macron sur TF1, Marième Faye Sall sur RTS1, ce soir

    Whatsapp
    19:16 - 18/01/2021

    Actu Sport du Lundi 18 Janvier 2021 Avec Mbaye Sene (Vidéo)

    Whatsapp
    18:52 - 18/01/2021

    Trafic de drogue : La Douane saisit 634 kg de chanvre indien à Koungheul et à Mbour

    Whatsapp
    18:46 - 18/01/2021

    Basket – 12e Gaïndé: Issa Laye Diop salue le respect des mesures barrières au Stadium Marius Ndiaye

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp