PUBLICITÉ
Malade, Cheikhou Oumar Hann part en France… - Un homme portant des lunettes et souriant à la caméra - Macky Sall

«Scandale au cœur de la République…» : Le coup de gueule de la Cojer de Podor…

Nous estimons que savoir reconnaître ses limites et admettre ses échecs est la qualité première des hommes de valeurs“. C’est la réaction de la COJER Podor qui réagi, suite à la publication du livre du journaliste Journaliste Pape Alé Niang qui, selon eux, “devrait admettre son échec dans sa croisade perpétuelle contre le Dr Cheikh Oumar HANNE et son désir permanent de nuire à ce dernier“.

Depuis la publication de son livre intitulé « Scandale au cœur de la République : Le dossier du Coud », un ouvrage qui parle du scandale qui éclabousse Cheikh Oumar Hann, lorsqu’il était Dg du COUD (Centre des œuvres universitaires de Dakar), la pilule semble avoir du mal à passer du côté des jeunes souteneurs du ministre de l’enseignement supérieur.

Ce qu’il faut retenir…

Dans un communiqué, la Cojer de Podor note qu’ “avant la parution de son pseudo livre qui est plus un amoncellement de contre vérités qu’autre chose, nous avons tous eu droit à un tapage médiatique orchestré par des lobbys drapés dans des manteaux d’organe de presse et en collusion avec cette opposition moribonde et désemparée. Ce qu’il faut retenir (s’il y’en a d’utile d’ailleurs!) du livre c’est qu’il y’a eu beaucoup de bruit pour au final se retrouver avec une grande déception. Pour le contenu, sur un livre d’une Cent Cinquantaine de pages près du tiers (43 pages) est consacré à des éloges pour NAFY NGOM KEITA et accessoirement à son équipe, qui rappelons-le ont été fortement décriées par les grands spécialistes en matière de contrôle“.

Ce livre n’est ni plus ni moins qu’une…

Et de poursuivre : “autre preuve d’inutilité du livre, dix (10) pages pour nous parler de l’organisation et du fonctionnement du Centre des Œuvres universitaires de Dakar (COUD) régi par un décret alors qu’il aurait juste suffi de citer ledit décret en référence dans la bibliographie. Pour le reste du livre, il s’agit tout simplement d’une reprise in extenso du rapport de l’OFNAC servi sans aucune tentative d’analyse ou d’explication. En définitive et cela coule de source, ce livre n’est ni plus ni moins qu’une poursuite de la volonté manifeste de Nafi Ngom KEITA de nuire à Mr Cheikh Oumar HANNE qu’elle incrimine en tirant des conclusions hâtives et en demandant qu’il soit démis de ces fonctions et exclus de toute gestion des affaires publiques, outrepassant ainsi ces prérogatives et les limites de sa mission“.

A cet effet, ils ont tenu à rappeler qu’ils se dresseront en “remparts contre toutes attaques injustifiées d’où qu’elles viennent à l’encontre de nos responsables“.

whatsapp 197
Annonces

Un commentaire

  • Big Senegal

    Allez vous faire voir ailleurs!!!
    A ndioum!! Bande de criminels economiques. Bande de leches culs.
    Lechez les culs puants et mal laves et taisez vous.