Revue Presse : Rare dans les robinets, l’eau en Forum à la Une

Une partie des quotidiens reçus à l’APS lundi s’est intéressée au Forum mondial de l’eau prévu à Diamniadio (ouest) à partir de ce lundi, une autre préférant mettre en exergue des sujets politiques, dont les prochaines élections législatives.

Près de 5.500 participants sont attendus à la neuvième édition du Forum mondial de l’eau, a indiqué samedi le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam.

‘’Macky Sall inaugure aujourd’hui (…) le Forum mondial de l’eau en présence de nombre de ses pairs (…) Sortira-t-il, de tous les discours qui vont tourner dans les moulins à paroles, des solutions au manque d’eau qui affecte le tiers de la population mondiale ?’’ se demande Le Quotidien.

Vox Populi relaye une tribune de l’ancien député Abdou Sané, enseignant de formation, qui propose de ‘’procéder à une évaluation sans complaisance de certaines formes d’exploitation et d’utilisation de cette précieuse ressource’’.

Le Sénégal ‘’devra (…) s’inspirer de l’expérience de ses hôtes pour trouver des solutions à ses problèmes de gestion d’une ressource pourtant abondante’’, lit-on dans le journal EnQuête.

Le Forum mondial de l’eau est consacré aux ‘’potentialités hydriques’’, aux ‘’problèmes d’accès à l’eau’’ et à l’‘’hydrodiplomatie’’, précise Bés Bi Le Jour.

‘’D’ores et déjà, en matière de gestion modèle des eaux transfrontalières, les participants au Forum mondial de l’eau trouveront, dans la capitale sénégalaise, une réponse très pertinente que le monde entier serait bien inspiré de copier’’, commente Le Soleil.

Il cite, comme de bons exemples de coopération internationale, l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) et l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), dont le pays hôte du sommet est membre.

‘’Deux cas d’école remarquables (l’OMVS et l’OMVG), qui démontrent qu’on peut (…) régler des problèmes d’énergie, d’irrigation et de navigation de manière pacifique’’, souligne Le Soleil dans un dossier consacré au sommet.

Le ‘’rebondissement’’ de l’affaire judiciaire entre le député, maire de Ziguinchor (sud), Ousmane Sonko, et Adji Sarr, une jeune dame qui l’accuse de ‘’viols répétés’’, pourrait ‘’faire remonter la tension’’ au Sénégal, selon WalfQuotidien.

Rangé dans les tiroirs après de violentes manifestations à l’origine de la mort d’une dizaine de personnes, le dossier en a été retiré, et M. Sonko, placé sous contrôle judiciaire depuis plus d’un an, pourrait être de nouveau convoqué par le juge d’instruction, ajoute le même journal.

Il parle d’un dossier judiciaire ‘’très politisé’’.

Sud Quotidien s’est surtout intéressé à l’investiture de Khalifa Sall sur la liste de Yewwi Askan Wi (YAW) pour les élections législatives du 31 juillet prochain.

L’inéligibilité de l’ancien maire de Dakar, une conséquence de son passé carcéral, ‘’n’aura aucune conséquence’’ sur la liste de YAW, même en cas d’invalidation de l’investiture de M. Sall, déclare Sud Quotidien, citant des juristes.

‘’L’inéligibilité d’une candidature ne vas pas entraîner l’invalidation de toute la liste sur laquelle le candidat est investi’’, soutient l’un des juristes interrogés.

L’As déclare qu’‘’on s’achemine inéluctablement vers une augmentation du nombre de députés’’ en raison de l’érection de Keur Masser en département.

Cette ‘’idée trouve sa pertinence dans le quotient national retenu pour le partage des sièges’’, ajoute le journal, rappelant que la chambre parlementaire compte actuellement 165 sièges.

Le directeur général de la Société nationale d’électricité du Sénégal, Pape Mademba Bitèye, rassure les consommateurs quant aux conséquences de l’invasion russe en Ukraine sur la production d’énergie électrique de l’entreprise. La Senelec maintient une ‘’vigilance accrue’’ sur ses stocks d’électricité, assure M. Bitèye dans une interview publiée par L’Observateur.

Libération dévoile le ‘’festin à huis clos’’ survenu à la Mutuelle de santé des agents de l’Etat : ‘’retraits en espèces, chèques non identifiés dans les comptes, achats sans bons de commande et de bordereaux de livraison…’’

D’‘’incroyables découvertes’’ ont été faites à la suite d’un audit de gestion de la mutuelle, ajoute Libération.

1 COMMENTAIRE
  • pico

    Oser organiser un forum mondial de l eau au moment où les quartiers de dakar souffrent énormément de ce liquide précieux . Espérons que vous débatterez sur ce problème

Publiez un commentaire