Pression de l’UA sur le Sénégal pour une présidentielle transparente et rapide

La Commission de l’Union africaine, par la voix de son président Moussa Faki Mahamat, a exhorté le Sénégal à programmer sans tarder des élections présidentielles fiables et paisibles. Suite à l’annulation du décret fixant les élections au 25 février, l’UA a souligné dans un communiqué, dont un extrait a été consulté via Walf-groupe.com, la nécessité de respecter les délais électoraux pour le bien de la concorde nationale.

La réputation de modèle démocratique du Sénégal est mise en jeu, indique Moussa Faki Mahamat. Il évoque l’importance capitale que cette situation soit traitée avec toute la gravité qu’elle mérite par tous les Africains. Il a également plaidé pour un règlement pacifique et concerté des litiges politiques, en accord avec l’État de droit, une valeur fortement ancrée dans l’héritage historique du pays.

6 COMMENTAIRES
  • Niul

    Macky Sall vous emmerde.

  • Jambalo

    A ce point vous n’avez plus rien à dire au mali Burkina,niger ce qui se passe est honteux

  • Lamine Diop

    L’organisation la plus inutile au monde.
    Ou sont les sanctions ?

  • IBG

    Mr le President
    Je reviens sur ma.proposition antérieure, laquelle vous avezez demande d apaiser le jeu politique et de réconcilier les sénégalais en faisant quoi?
    faire table rase des conseilles des lobbyngs qui vous entourent et vous poussent à poser des actes non pertinents et qui risquent de vous faire perdre toute crédibilité en vous offrant une sortie de fin de regne maheureuse.
    Père de la nation et après tout ce qui s est passé de 2021 à nos jours et qui vous a desservi politiquement,il fallait à ce titre casser le rythme politique et s adressait à la nation en regrettant tout ce qui s est passé tout en acceptant d indemniser la famille des personnes endeuillées par ces événements.Et en plus de libérer tous les détenus politiques.
    Au delà de ces actes nobles il s agira d appeler toute l opposition à une concertation nationale au cours de laquelle nos institutions et le processus électoral seront revus et corrigés conforment aux principes démocratiques et des fondements d une République.
    Après cette révolution il vous sera accordé de former un gouvernement d union nationale pour 2ans et demi qui aboutirait à l organisation d une élection dans laquelle vous n aurez même pas besoin de désigner un candidat.
    Cette solution pacifique et respectueux envers les citoyens est mieux que les actes que vous êtes en train de posé pour avoir une prolongation,lesquels risquent de créer une voie sans issue extrêmement dangereux pour la stabilité de notre pays Aujourd’hui votre pouvoir ne tient dans le bon vouloir des forces de sécurité et de défense.
    IL N EST PAS TARD MR LE PRESIDENT.
    N’oubliez pas vous aviez dit et écrit le. Sénégal au cœur.

  • Meissa Waly

    Macky amatoul bene solo si adouna bi. Mouna toul nakh nguene. Le batard est nu.

  • Damel

    UA wo CEDEAO wo kif kif de pauvres cons au service de l’Occident, jamais objectifs,toujours vagues .il faut dissoudre ces machins .

Publiez un commentaire