Présidentielle France 2017: Marine Le Pen, seule contre tous

Présidentielle France 2017: Marine Le Pen, seule contre tous

La campagne a repris au lendemain du premier tour de la présidentielle. La plus active est la candidate FN Marine Le Pen contre qui se dresse un front uni. Emmanuel Macron engrange les soutiens, parfois embarrassés au sein du parti Les Républicains (LR).

C’est aux aurores, selon la Rfi, que l’infatigable Marine Le Pen s’est rendue sur le marché alimentaire de Rungis, près de Paris. La candidate du Front National, qualifiée pour le second tour de la présidentielle, y attaque son adversaire Emmanuel Macron, présenté comme celui de la « dérégulation totale ». La veille, elle avait commencé sa journée à Rouvroy, dans le Nord de la France, dénonçant « le vieux front républicain tout pourri dont plus personne ne veut ».

Marine le Pen « Nous allons gagner »

Dans la soirée, Marine Le Pen était invitée au journal de 20 heures de France 2, affirmant n’avoir « aucune déception » après le résultat du premier tour, malgré sa promesse d’arriver en tête. « Nous allons gagner. Nous démarrons cette campagne, selon les sondages, à 40-60. Dix petits points, croyez-moi, c’est parfaitement faisable », affirme Marine Le Pen qui annonce se mettre en retrait de la présidence du FN pour se consacrer à sa campagne. En attendant le débat du 3 mai avec Emmanuel Macron, elle cherche des soutiens, par exemple auprès de Nicolas Dupont-Aignan (4,7 % des voix au premier tour) qui aurait « un projet extrêmement proche » du sien. Elle reconnaît aussi des contacts avec des élus Les Républicains.

Les Républicains divisés mais avec Macron

Le parti de droite, meurtri par l’élimination de François Fillon, réunissait son bureau politique. L’ex-candidat annonce qu’il se retire de la direction, redevenant « un militant de cœur », pour penser sa vie « autrement », « panser aussi les plaies » de sa famille. Les dirigeants Les Républicains s’interrogent sur la ligne politique à adopter en vue des législatives, et bien que très divisés sur la question, décident de soutenir Emmanuel Macron, sans négocier avec lui. « L’abstention ne peut être un choix », estime le secrétaire général du parti, Bernard Accoyer.

7 COMMENTAIRES
  • Azote

    Alors s’il y avait qu’une carte de marine lepen dans mon bureau de vote au second tour des présidentielles lors du dépouillement final, sachez que mane mi domou Sénégal ndiaye, c mon vote car je voterai pour elle inchallah !!! Comm g fait d’ailleurs au 1er tour

    • mooo

      AZOTE libre à toi de voter Marine Lepen on s’en fou t’as qu’à garder ton vote pour toi .

  • perso

    malheureusement ya plein de trouver du cul dans ton genre voilà pourquoi elle est au deuxième tour .

  • perso

    oups j’ai bien dit trou du cul

  • Azote

    @mooo @perso !!! Sans aucun doute vous allez me sortir des trucs du genre que ma candidate marine est raciste, xénophobe… patati patata !!! Acceptez au moins un truc celui que vous africains,aurez aimé voir président c le style à Hollande voir son bébé macron eux ils ont légalisé l’homosexualité comm par exemple po plutard que ce matin hommage à un policier PD tué et sa femmehomme qui a pris la parole et se faisait applaudir par toute la classe politique y compris votr président Hollande ainsi que son bébé macron !!! Ce qui est contraire et kharaam à toutes les religions y compris ma religion musulmane !!! Vive marine lepen

  • Sam le pirate

    🙂 Que Dieu fasse que Marine le Pen gagne pour qu’enfin tout nos frères et sœurs africains vivant sans dignité ni espoir dans l’hexagone soient refoulés par celle-ci vers la chaleureuse et fière Mama AFRICA !!! 🙂 ?

  • Azote

    lolll Ah les jaloux vont maigrir mdrrrrr !!!! Toi @sam le pirate je te parle même po d’un titre de séjour d’un an, même un titre d’étudiant valable 3mois rék si on te le donnait gua daw ba fatou… Repartir en Afrique plus précisément au Sénégal sakh doko défff parce que tu vas préférer rester clandestin en France au terme de des 3mois de titre d’étudiant qu’on t’a octroyé

Publiez un commentaire