Performances des gardiens Williams et Nwabali avant la finale de la CAN

L’extraordinaire parcours de Ronwen Williams avec l’Afrique du Sud durant cette Coupe d’Afrique des Nations est remarquable. Avec 5 clean-sheets et seulement 3 buts concédés en 7 matchs, il s’avère être un élément clé pour les Bafana-Bafana. Un moment décisif fut sa performance en quart de finale où il stoppa 4 tirs au but des Cap-verdiens, un exploit notoire qui propulsa son équipe en demi-finale.

Stanley Nwabali n’est pas en reste, affichant 4 clean-sheets pour le Nigeria avec 2 buts encaissés sur 6 matchs. Sa ténacité sera mise à rude épreuve face à la Côte d’Ivoire, avec l’objectif de décrocher le titre de meilleur gardien de la compétition. Williams, quant à lui, s’est illustré en arrêtant deux penaltys dans la petite finale, octroyant ainsi la médaille de bronze à son équipe après un duel haletant contre la RD Congo.

La performance de Williams marquée par des arrêts critiques a grandement contribué au parcours inattendu de l’Afrique du Sud, qui, après leur défaite face au Mali, n’a plus concédé de buts jusqu’à la demi-finale contre le Nigeria. De son côté, Nwabali connaît aussi un excellent tournoi, restant impénétrable jusqu’à la demi-finale où l’Afrique du Sud a réussi à le tromper sur penalty.

Ces deux gardiens talentueux se tiennent prêts à défendre leurs buts lors d’affrontements décisifs. Williams, après avoir déjà démontré ses prouesses, attend que Nwabali le rejoigne dans le cercle des gardiens remarquables, à l’aube de la finale tant attendue de la CAN.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire