PUBLICITÉ

Pêche : Greenpeace attire l’attention du ministre Alioune Ndoye

Selon Greenpeace Afrique, la pêche est le premier secteur d’exportation et principale source de devises du Sénégal. En effet, l’organisation de protection de l’environnement alerte le ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime, Alioune Ndoye sur les énormes difficultés qui minent son secteur.

Contribution…

D’après Greenpeace, la pêche contribue à environ 70% aux apports nutritionnels en protéines d’origine animale et joue ainsi un rôle majeur dans la sécurité alimentaire des Sénégalais. En plus, elle représente environ 3,2% du Produit Intérieur Brut (PIB) avec au moins 600 000 emplois directs ou indirects.

Problèmes…

 » Malgré ce rôle socio-économique majeur, le secteur de la pêche est confronté à plusieurs problèmes. Les plus récurrents sont les choix inappropriés des politiques menées et la non-application des textes réglementaires et documents stratégiques, notamment la lettre de politique sectorielle des pêches « , déplore l’organisation dans un communiqué.

Disparités…

Pour Greenpeace, le secteur de la pêche est aussi confrontée durant cette dernière décennie à des disparitions récurrentes de pêcheurs en mer et des tensions sociales entre les communautés. Les principales causes sont, entre autres, la raréfaction de la ressource et la pêche Illicite Non déclarée et Non réglementée (INN).

Manque…

Il faut ajouter à ces facteurs la non implication des acteurs dans les prises de décisions majeures qui impactent leurs activités et le manque de transparence dans un contexte de changement climatique associé à la croissance démographique.

Demande…

L’organisation demande au Ministre de la pêche, de promouvoir une gestion sous régionale des stocks de poissons partagés en renforçant les prérogatives de la Commission Sous-Régionale des Pêches (CSRP) et d’impliquer davantage les acteurs de la pêche dans l’attribution des licences de pêche.

Alioune Ndoye Greenpeace Afrique
Annonces

Un commentaire

Malick Diallo

Le senegal a passer a coter les ressources aletiques sont male gerer surtout avec le temps du partie socialiste avec les daouda faye il sont laisser a lepoque a inachine qui ont detruis nos aceans ya plus de poissons parceque cest de lindiscipline carracteriser lafrcains nest pas organiser toujour la pagaye le bordele pas discipline les hauts fontionnaires font ce quil veule de 1960 a maintant rien nest bon nous jaimons trop la faciliter ya que des profitards dans ce pays les uns vie les autres ne viepas ce qui vie aux senegal cest marabouts les griots les politicdins verreux cest vraiment domage pauvre afrique mon afrique ou vas nos enfants demain ya trop de fanatisme dans ce pays tout flateurs depend de celui qui lecoute trop descroquerie nos soidisans guide aiment la facilite il recoltent des milliards il doivent participer aux devolopement du peuple il doivent se prendre en charge eux meme lexcemple de la mosquee des mourides vonstruire surtout des hopitaux digne de sont nom ont peux le faire cessez de sen profiter sur le dos des citoiens lunion fait la force

Publier un commentaire