Parcelles Assainies : Moussa SY perd sa « voix » et sa « plume » !
PUBLICITÉ

Parcelles Assainies : Moussa SY perd sa « voix » et sa « plume » !

« Ce fut des tâches délicates entourées de responsabilité permanente… » C’est en ces termes que Bamba Guèye annonce la fin de son compagnonnage avec Moussa Sy et son parti l’ANC/Wotee Dëgg. Une décision, selon le chargé de communication du maire des Parcelles Assainies « issue d’une mure réflexion et de conseils avisés…« 

Texte in extenso :

Chers amis et Sympathisants,

À travers cette note, je viens vous annoncer la fin de mon compagnonnage avec le Maire Moussa Sy et son parti l’ANC/Wotee Dëgg.

Cette décision, issue d’une mure réflexion et de conseils avisés, a pour conséquence directe de me libérer des mandats de chargé de communication du Maire ainsi que de celui du parti, de mon poste de chargé de communication et marketing sponsoring de l’Union Sportive des Parcelles Assainies ( USPA) dont je reste un supporter engagé et de mes fonctions de coordinateur des jeunes de l’unité 22 des Parcelles Assainies.

Ce fut des tâches délicates entourées de responsabilité permanente. Toutefois, nous avons su être mesuré à travers un protocole de référencement rigoureux et sans concession que je me suis, moi-même, toujours imposé.

Je rappelle que c’est alors que je devais poursuivre des études supérieures au Canada après cinq années de formation couronnées par un Dea en Tunisie et au Maroc, que Moussa Sy m’a proposé de l’assister dans sa communication et le cadrage de l’ANC/Wotee Dëgg .

Un sacrifice que j’ai accepté sans condition et je pense avoir, jusqu’ici, fait le job.

Je ne regrette rien, car mon devoir demeure servir les parcellois.

Aujourd’hui que nos chemins se séparent, mes remerciements vont aux membres de ma famille ,et mes proches pour le soutien permanent, à tous les collaborateurs. Merci à vous d’avoir accompagné notre missions.

Je ne terminerai mon propos sans exprimer toute ma gratitude aux mouvements associatifs de jeunes et de femmes, aux ASC dont je suis un des leurs.

Mes pensées vont aussi à ces anonymes à qui j’ai, à chaque occasion, associé au travail.

Mes sincères remerciements aussi à l’endroit de monsieur Moussa SY pour sa confiance lors de notre cheminement.

Les séparations sont inhérentes à la vie. Celle-là ne fait pas exception à la règle.

Cependant, elle a le mérite d’être sincère, du moins de ma part et assumée. Sans rancune ! Ni rancœur ! Ni amertume !

Je précise que contrairement à certaines allégations, naturellement fallacieuses, fruit de l’imagination très féconde de personnes malveillantes, ma décision n’est motivée que par un désir de me consacrer, pour un temps déterminé, à ma famille.

Malgré tout, le développement des Parcelles Assainies demeure notre priorité.

6
PUBLICITÉ

1 commentaire

  1. fall

    Merci ! La mission continue avec d’autres …. Personnellement j’ai jamais kiffé les vautours du mouvement navetane une vraie mafia … la bande armée de la fédération de foot du Sénégal . De vrais amateurs