PUBLICITÉ
aspt"
« Ousmane Sonko me semble bien l’Os qui restera au travers de la gorge de ses poursuivants » -Par  *Amadou Tidiane WONE
PUBLICITÉ

« Ousmane Sonko me semble bien l’Os qui restera au travers de la gorge de ses poursuivants » -Par *Amadou Tidiane WONE

« Tout ce qui est excessif est insignifiant » Talleyrand
Depuis quelques années et , disons le depuis l’apparition du phénomène Ousmane SONKO, le débat public s’est cristallisé sur sa personne. A un point tel qu’il est devenu de bon ton de se déterminer par rapport à son mouvement politique, dernier né pourtant de plus de 300 partis et organisations en tous genres. Cela tient, à mon humble avis, à certaines particularités qu’il faut relever : Pastef et son leader Ousmane Sonko, sont apparus sur la scène politique avec un discours clair sur la Souveraineté tant politique, économique que monétaire. Un discours offensif sur la corruption et la gestion des deniers publics.
Ousmane Sonko a mis sur la table un ouvrage intitulé « SOLUTIONS » et y développe celles qu’il propose pour le Sénégal. Il a produit un ouvrage sur les questions pétrolières, au plus fort des controverses consécutives à un reportage de la BBC à ce sujet. Dans le même temps, Pastef à développé une machine de communication et de diffusion de ses propositions. Sur les réseaux sociaux, cette infrastructure est tout particulièrement efficace, au vu des résultats obtenus sur le terrain : Ousmane Sonko, Inspecteur des impôts et domaines radié ? Le suffrage universel en fait un parlementaire. Ousmane Sonko accusé de tous les péchés du monde ? le suffrage universel en fait le premier magistrat d’une ville, à la fois chargée d’Histoire et de symboles, Ziguinchor. A chaque appel de l’opposition, dont Ousmane Sonko incarne désormais une figure de proue, les jeunes sénégalais, statistiquement majoritaires, déferlent dans les rues. Au sein de la diaspora, l’influence du Pastef et de son leader est incontestable et, en constante progression malgré les débauchages coûteux d’activistes repentis…
En face, et depuis l’apparition de ce leader charismatique, une nervosité évidente a vu le jour. Les troupes adverses ont développé un discours, d’abord méprisant, puis violent et de plus en plus haineux. Tous les sénégalais ont assisté au long chemin de croix du syndicaliste Ousmane Sonko, entré dans l’Histoire politique du Sénégal par la magie des maladresses du pouvoir. Ce dernier a fait de lui un martyr et lui assure, à chaque tentative de le museler, une occasion de rebondir encore plus haut. Les stratèges du Pouvoir mesurent-ils l’impact de leurs accusations non encore prouvées de viol, d’irrédentisme, et de tant d’autres perfides allusions, sur les gens raisonnables qui regardent avec détachement l’ébullition du landerneau politicien ? « Tout ce qui est excessif est insignifiant »disait Talleyrand…
Je ne connais pas Ousmane SONKO.
Nous nous sommes croisés deux fois dans des endroits publics. Nous nous sommes reconnus, comme personnalités publiques , et salués respectueusement. Si je me demande aujourd’hui pourquoi il fait l’objet de tant de persécutions, c’est qu’ il semble désormais évident que la tentation de l’éliminer, au besoin physiquement, est de plus en plus envisageable. Il faut donc tirer sur la sonnette d’alarme avant que l’irréparable ne se produise.
N’est-il pas plus simple de le laisser, librement exercer son droit à faire de la politique, organiser son parti, construire ses alliances et aller en compétition électorale ? Seul le verdict des urnes doit départager les acteurs politiques. Aucune manœuvre, piège ou complot, ne doit ravir au peuple souverain son privilège de choisir entre plusieurs offres concurrentes. Il est temps que notre pays fasse preuve de sa maturité démocratique au lieu de retourner à l’ère des « Tontons macoutes » de triste mémoire…
Dans tous les régimes il y’à des zones d’ombres. Des esprits tordus qui concoctent, hors la vue des honnêtes gens, des stratégies myopes avec des moyens non conventionnels. A l’ère des réseaux sociaux, les signes avant-coureurs sont visibles. Ils sont inquiétants : Les phrases incendiaires savamment sorties de leur contexte attribuées au leader du Pastef, le « bashing » médiatique cousu de fil blanc qui sert de décor…préparatoire( ?) Et enfin, la clameur que l’on cherche à installer pour relier Ousmane SONKO au MFDC, alors que nous savons tous que ce mouvement est moribond. Tout cela est manifestement téléguidé. Jusqu’à la preuve contraire. La réalité vraie est que la Casamance est infestée par les trafiquants de drogue et de bois, dont les ramifications remontent à des niveaux insoupçonnés, tant au Sénégal qu’à l’étranger.
Parlons sérieusement des choses sérieuses et ne jouons pas avec l’avenir de notre pays !
Enfin, personne dans les chaumières ne comprend l’acharnement sur un jeune sénégalais, Ousmane Sonko, qui a fait toutes ses études dans notre pays, et obtenu tous ses diplômes au Sénégal, avec des résultats incontestablement au dessus de la moyenne. Un jeune qui aurait pu faire une carrière sans histoires et qui a choisi de prendre le risque politique. A défaut de le soutenir, n’assistons pas impassibles à sa destruction. Au demeurant, je me demande où est-ce qu’il trouve les forces morales et physiques pour résister à la terrible vendetta dont il est l’objet. Il doit avoir des qualités certaines !
En un mot, comme en mille, Ousmane Sonko de ses initiales OS me semble bien être l’os qui restera au travers de la gorge de ses poursuivants.
J’attends les répliques argumentées et…civilisées qui pourraient me faire changer d’idée. Les aboyeurs sont donc priés de passer leur chemin…
*Ancien Ministre Amadou Tidiane WONE

info@amadoutidianewone.com

#AmadouTidianeWone #OusmaneSonko

PUBLICITÉ

31 commentaire

  1. SANGOMAR

    QUI PARLAIT DANS L OREILLE DE WADE EN LUI RACONTANT DE FAUSSES HISTOIRES
    AMADOU TIDIANE WONE A ETE TOUJOURS IGNORE PAR MACKY SALL PAR SA FUMISTERIE .
    MONSIEUR WONE MACKY SALL NE TE PARLERA PAS NI TE REPONDRE ET TU SAIS POURQUOI
    MONSIEUR WONE TU PRENDS SONKO COMME MOYEN DE VENGEANCE ET DE CHANTAGE MAIS TU NE L AIMES PAS .
    PERSONNE NE TE REPONDERA PAS POUR NE PAS TE FAIRE REBONDIR EN POLITIQUE OU MEDIATIQUE .
    MONSIEUR WONE CESSE DE PARLER SUR LE DOS DE MACKY SALL ET SA FAMILLE
    LES VIEUX FUMISTES SE CACHENT MAINTENANT DERRIERE SONKO POUR FAIRE LEUR SALES BOULOTS .
    VIEUX WONE QU EST CE TU AS DIT A WADE ?
    WAKH NGA FALEWOULA BIND NGA FALEWOULA DIEUW NGA FALEWOULA NOPALOUL

    1. Hllo

      Vous insultez Wone, vous insultez Aminata Tall, vous menacez Mankeur Ndiaye, tellement vous êtes aveuglès par le pouvoir. Macky, c’est fini.

      1. Khaddim

        Billahii wakahtikoo

    2. Vincent

      Voilà un aboyeur qui doit passer son chemin au lieu de faire diversion comme d’habitude. Le chien aboie la caravane passe.

  2. BAXAM

    DEUG REK MACHALAH SONKO REK INCHALAH CES DICTATEURS DE MERDE SANS VERGOGNE SONT LÀ QUE POUR LEUR PROPRE INTÉRÊT YEWOULENE CHÈRE JEUNESSE SÉNÉGALAISE VOTONS POUR LE CHANGEMENT MAQUIS SALLES ET SES VAUTOURS SONT LA QUE POUR LEUR PROPRE INTÉRÊT YEWOULENE

  3. Ndiaga

    Franchement,M.Wone,un intellectuel épris de paix et de justice qui voit juste et dit vrai.
    Tu fais parti de ses hommes politiques sénégalais qui ont encore une dignité et des valeurs morales à préserver.
    Ton discours assure et rassure surtout en ces périodes ou on essaie de  »diaboliser » en parlant de rebelle,de noircir Sonko pour se blanchir le roi Macky 1er .
    De grâce,arrêtons les histoires de wasso ,d’ethnie, de clans pour une meilleure cohabitation de tous les sénégalais basée sur le respect.

    WA SALAM

  4. Magnum

    Sonko dal n’es qu’un beau parleur mais les actes qu’il pose s’oppose à c dire et c vraiment dommage

  5. Aka47

    Sonko n’est pas fait pour diriger le pays car il pense toujours que la violence est la bonne solution pour tous or que l’histoire du pays a montré que nous sommes un peuple de paix

  6. Kolitenguela

    Les dernières actes posés par sonko sont indignes d’un prétendant pour la présidentielle et irresponsable en tant que leader qui me pousse a affirmé sens risque de me tromper que Sonko n’est le meilleur choix pour le pays

  7. baba fate

    vous allez tous croupir en prison espèces de voleurs corrompus

    la jeunesse sénégalaise représente 80% de la population et elle vitera sonko❤

  8. baba fate

    le sénégal votera SONKO ❤❤❤🇸🇳🇸🇳🇸🇳

    1. bamba

      80% de jeune pourtant mm pas 7% qui vote pour sonko la jeunesse vote sonko ? Ce gars gère les mand kat les ivrognes et les rebelles sonko,khalifa, barth, les rebelles, la casamance, les journalistes, ada mbodj,malick gakou, les moutachidines cumulé ne font pas 700 000 voix mon gars.

  9. Soweto

    Merci mr le ministre au moins y’a quelqu’un qui réfléchit comme ancien membre d’un gouvernement

  10. Omaar

    Il devient de plus en plus populaire malgré tout harcèlement contre M’ sonko,macky est fini lui même le ç

  11. Deug

    Bonjour.
    Mr Wone personne n’ose t’insulter car vous êtes un digne et sincère intellectuel qui est intègre et incorruptible. C’est des gens comme vous qui devez être au côté des dirigeants africains pour les aider à prendre les bonnes décisions.
    Mais franchement avec des gens comme Mahmoud Saleh ou farba Ngom ou Abdou Mbow, y’aurait que des choses puantes et malsaines qui feront surface sur la politique de Macky. Mais Macky est si sale aussi comme ces derniers puisqu’il a décidé de rester autour des saletés.
    Que Dieu sauve le Sénégal

  12. Ahmadou

    Monsieur wane cautionne les agissements de sonko monsieur un ancien ministre ngeu kham louy République kham louy administration mon dieu sacré pays chers présidents il faut bien choisir vos ministres

  13. makha sow

    c est un homme aigri qui parle laisssez le le

  14. ALIOUNE

    ENTRE LE PROTEGE D’ALLAH OUSMANE SONKO ET LE PROPULSE DE SATAN MACKY SALL S’IL Y A PRISON OU MORT CE SERA CE CHIEN MACKY SALL.

  15. Eumeu

    Analyse lucide et pertinente. Les intellectuels non partisans doivent se
    prononcer sur la situation politique du pays.

  16. Fleur de lys

    J’ai honte . Certaines personnes ne connaissent pas leur valeur . Dommage pour Baba

  17. dégoûté

    Ce type a été le ministre de la culture le plus nul de toute l histoire du senegal
    Un larbin , une raclure, un lêche-cul, dont la seule compétence c est de devenir doungourou des fils de président
    Il a été porteur de sac de Philippe senghor quand celui partait à la fac , dont les parents lui ont tout donné ,
    il a été coursier de Habib diouf ,
    dés la défaite de abdouf diouf il est devenu copain ,
    macro , rapporteur, doungourou et homme à tout faire de karim , d oû sa nomination comme ministre par wade .
    Dés la nuit de victoire de macky en 2012 il a abandonné karim et courru chez macky à mermoz pour voir amadou le fils de macky
    Macky l a fait renvoyé aussi sec
    D oû sa haine de macky
    Ce gars , un type infect , une vermine , un sale type
    Un individu à fuir

    1. NRV

      Quid de You et Mbagnik ndiaye? Nul ne peut reprocher à un aveugle de voir flou.

  18. jay jay

    c’est tellement bien dit que jqi relis le texte encore bravoo Mr hane bonjour 2024 sonko president nshallah

  19. soce

    ils ont perdu toutes leur privilege c est pourquoi il veulent avec leur soutiens a sonko revenir par la fenetre mais c est peine perdue

  20. Ahma

    Ce type est minable. Depuis son discours honteux et pitoyable devant le Président Wade au mémorial du Diola, il se trahit ,trahit son peuple et ses convictions. Le gouvernement du Sénégal n’a pas besoin d’opportuniste comme toi.
    Go shit!

  21. Talk

    Waaw! Quelle belle analyse . Chapeau bas à monsieur Wane . Rien dire .

  22. Deug

    Wakhal waye

  23. Af en colère

    Les témoignages de fumiers ne servent qu’à enfoncer .
    Tu fais pitié

  24. yaya

    C n est pas pour rien vs etes reste longtemps a cote du president Wane. Big respect mr Wone un vrai intellectuel

  25. mama Ly

    Pourquoi il veut faire le minable ? Ou bien tu as une haine envers Macky. Sinon, Dieu sait tu sais et nous savons que Ousmane Sonko est un menteur et violeur qui ne respecte ni les sénégalais ni les institutions de son pays.

  26. max

    Ah! sonko dé gëmoul dara. c’est un grand manipulateur.