PUBLICITÉ
leral 2 - Oumar Faye sur l'IPRES : "Léral Askan-wi" exige une mission d'audit

Oumar Faye sur l’IPRES : « Léral Askan-wi » exige une mission d’audit

Après les accusations que le directeur de l’Ipres a portées contre le PCA Racine Sy lors de sa conférence de presse, le mouvement « Léral Askan-wi » est monté au créneau pour lui apporter la réplique. Oumar Faye et ses camarades ne réclament ni plus ni moins que le départ de Mamadou Diagne Sy Mbengue, non sans demander au président Macky Sall de se saisir du dossier de l’Ipres.

Bouc émissaire

Le mouvement « Léral Askan-wi » exige la tenue d’une réunion d’urgence du Conseil d’administration pour le départ du directeur général. Le président dudit mouvement dit avoir appris avec surprise les accusations de Mamadou Diagne Sy Mbengue portées contre le PCA Mamadou Racine Sy. Lequel lui aurait demandé de se retirer de la tête de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES). Oumar Faye et ses camarades restent convaincus que « le directeur général, en plus d’un manque de respect notoire à l’égard du peuple Sénégalais et des retraités qui exigent son départ immédiat, perd complètement le nord et cherche éperdument un bouc émissaire ».

Fautes de gestion, gabegie et népotisme

En outre, le mouvement « Léral Askan-wi » estime que si le président du Conseil administration lui demande de quitter la direction, il est clair qu’il n’a pas fait son devoir en ce sens qu’il est le premier administrateur de l’Ipres, représentant également les retraités en sa qualité de patron. C’est pourquoi Oumar Faye et ses camarades lui exige de donner des explications claires sur les accusations portées contre lui, concernant sa mauvaise gestion. Notamment « les 400 millions F Cfa de dépenses pour le déjeuner du personnel, les 160 milliards F Cfa de réserves de gestion, sa maison évalué à 1 milliard F Cfa qu’il aurait acquise alors qu’il était directeur général de l’Ipres. Ainsi que la gabegie et le népotisme qu’il a érigés en règle de gestion ».

Le président Macky Sall interpellé

Mieux, « Léral Askan-wi » réitère sa demande pour une mission d’audit sur la gestion de cette boîte par les corps de contrôle et demande à la Crei également de s’ auto-saisir. Enfin Oumar Faye demande au président de la République de se saisir du dossier avant que l’irréparable ne se produise à l’Ipres qui, selon lui, est une boîte hautement stratégique et socialement importante pour le Sénégal.

Ipres Léral
Annonces

(2) commentaires

Charles

BASSIROU GUEYE,BASSIROU GUEYE,BASSIROU GUEYE,MAIS IL EST OU
IL DOIT ETRE CHEZ KHALIFA SALL

Ben Ndaloum

Ceux qui disposent de bulletins de salaire et mandatés par leur paires peuvent parler en leur noms et non d’opportunistes de ton espece .
Tu ferais mieux de te trouver du travail pour vivre décemment que de faire le malin .

Publier un commentaire