Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Niani bagn naa Nangou !

Nous sommes en 1885, Lat Dior, venant du Rip, où, il s’était séparé de Maba Diakhou, qui se préparait à aller convertir le Sine païen, errait un peu dans l’Est du Saloum, le Baol et le Cayor étant très peu sûr pour lui, recherché par toutes les polices coloniales et les affidés, après la raclée qu’il avait infligée à la colonne de Pinet Laprade à la bataille de Paoscoto.
Le 16 septembre 1866, Lat Dior et sa troupe se présentèrent aux portes de Goundiour, lieu de résidence du roi du bambouck, Kimintang Kamara, un royaume vassal du Niani Ouly, lui-même, ancienne province de l’empire du Mali. Lat Dior, à court de munitions et de vivres, envoya trois émissaires au Roi Kimintang Kamara, pour bénéficier de son hospitalité. Devant la barrière des langues, celui-ci, pour faire comprendre son refus à Lat Dior de le recevoir, remit aux émissaires une feuille de bananier dans laquelle, il mit de la poudre de fusil et du plomb. En clair, qu’il était indésirable sur ses terres et serait accueilli par des fusils.
A l’arrivée des émissaires, le griot de Lat Dior qui avait déchiffré le message cria dans une envolée devenue célèbre « Niani bagn ! Dialo (Dialo était le petit nom de Lat Dior).
Le 17 Septembre 1866, à l’aube, Lat Dior et ses guerriers aguerris entrèrent dans le tata, le brulèrent et le pillèrent avant de rallier le Cayor, en passant par le Djoloff.
Cette célèbre tirade fut reprise en une chanson par Samba Diabara Samb, avec l’ensemble Instrumental traditionnel et Senghor, lors de la semaine Nationale de la Jeunesse de 1974, en fit l’hymne de la Jeunesse.
Ceci est une version de l’histoire de cette chanson. Le contraire de ce que les Sénégalais croient.
Dii Bagn baa Nangou naak, am na lou ko gueunn !

0 Whatsapp
Annonces
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    19:02 - 06/08/2020

    Médina Baye : Le défunt khalife déboursait 16 millions par mois pour de nombreux ménages

    Whatsapp
    18:38 - 06/08/2020

    Série perverse “Infidèles” : JAMRA et ses 48 co-plaignants auditionnés par le CNRA

    Whatsapp
    18:21 - 06/08/2020

    Liberté 5 : Un homme de 55 ans décède en pleine rue (vidéo)

    Whatsapp
    18:18 - 06/08/2020

    Médina Baye : Suivez en direct les obsèques du Khalife Cheikh Ahmed Ibrahima Tidiane Niass…

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp