PUBLICITÉ
sala5 - Mort d'Emiliano Sala : nouvelles révélations dans l'affaire du crash

Mort d’Emiliano Sala : nouvelles révélations dans l’affaire du crash

 Les circonstances de la mort d’Emiliano Sala, survenue le 21 janvier 2019 après le crash de son avion dans la Manche, restent encore très floues, mais de nouveaux éléments apportés à l’enquête permettent d’avancer.

Mercredi 14 août, l’AAIB (Air Accidents Investigation Branch), en charge de l’enquête, a fait savoir qu’Emiliano Sala et le pilote David Ibbotson qui l’accompagnait ont très vraisemblablement été exposés à des niveaux extrêmement nocifs de monoxyde de carbone, gaz mortel à haute dose. « Des tests toxicologiques ont révélé que le passager présentait un niveau de saturation élevé en COHb (produit associant le monoxyde de carbone et l’hémoglobine) », a déclaré l’AAIB dans un bulletin spécial.

L’AAIB a également expliqué que les testes pratiqués sur la dépouille d’Emiliano Sala ont révélé que le footballeur argentin décédé à l’âge de 28 ans présentait un taux de saturation en carboxyhémoglobine (COHb) de 58%.

 

sala - Mort d'Emiliano Sala : nouvelles révélations dans l'affaire du crashsala1 - Mort d'Emiliano Sala : nouvelles révélations dans l'affaire du crashsala5 - Mort d'Emiliano Sala : nouvelles révélations dans l'affaire du crash

 

Avion Crash
Annonces

Publier un commentaire