PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
oumar gueye ministre - Le ministre Oumar Guèye précise : "Les pêcheurs sénégalais n'ont pas été arrêtés, mais..."

Le ministre Oumar Guèye précise : « Les pêcheurs sénégalais n’ont pas été arrêtés, mais… »

L’arrestation de 107 pêcheurs sénégalais par les gardes côtes bissau-guinéens a été encore démentie par le ministre de la Pêche Oumar Gueye. Selon lui, il s’agit plutôt d’arraisonnement et non d’arrestation, rapportent nos confrères de PressAfrik. 

« Il s’agit de 12 pirogues avec 107 personnes qui ont été arraisonnées. Il y a une différence entre arraisonnement et emprisonnement », précise-t-il avant d’informer que ces pêcheurs sénégalais sont « actuellement en Guinée Bissau, vaquent à leurs besoins en bonne santé », en attendant que l’administration des pêches fixe les montants des amendes.

Le ministre annonce qu’il va envoyer le Directeur des Pêches maritimes en Guinée Bissau pour voir avec son homologue comment trouver une solution. Sur la Rfm, Oumar Gueye a exhorté les pêcheurs sénégalais à se conformer aux règles et de ne pas pêcher dans les eaux où le Sénégal n’a pas d’accords.

Arrestation Oumar Gueye
Annonces

(4) commentaires

Charles

AVEC VOS ACCORDS DE PECHE LE PECHEUR SENEGALAIS EST OBLIGE D’ALLER LOIN DE SON PAYS POUR FAIRE SON ACTIVITE.ALORS QUE DES PAYS COMME LA MAURITANIE,OU LA GUINEE SONT SERIEUX DANS CE DOMAINE.LES BATEAUX USINES SONT AU LARGE DU SENEGAL ET DRAGUENT LE FOND DE MER DONC PAS DE POISSONS AU SENEGAL.POUR LE SENEGAL QUI SE TROUVE ENTRE LA MAURITANIE,LA GAMBIE ET BISSAU ONT BEAUCOUP DE POISSON ET LE SENEGAL RIEN???COMME TOUJOURS VOS ACCORDS NE PROFITENT PAS AUX SENEGALAIS.

Ligueyrekk

Pour ce second mandat de Macky Sall, de grâce Monsieur le Ministre, ne continuons pas à jouer avec les mots ! Quand on arraisonne une pirogue et ses équipements (moteur, engins de pêche, vivres…)dans un pays voisin, il est faux de dire que les pêcheurs sont mis en liberté et vaquent à leurs activités ! A moins l’Ambassadeur du Sénégal (s’il y en a) n’offre des garanties pour le paiement des amendes ! Sinon, les pêcheurs sont « mis en observation » au titre de la garantie de paiement ! En Guinée Bissau et dans d’autres pays, les Administrations des pêches n’ont pas besoin d’attendre des heures ou des jours pour fixer l’amende: c’est déjà prévu dans leurs textes (Codes de la pêvche…). De grâce ne continuons pas à raconter des histoires au Président ou au Président… C’est la même chose qu’en Mauritanie ! Au travail et pas aux mensonges d’Etat !

Ligueyrekk

Pour ce second mandat de Macky Sall, de grâce Monsieur le Ministre, ne continuons pas à jouer avec les mots ! Quand on arraisonne une pirogue et ses équipements (moteur, engins de pêche, vivres…)dans un pays voisin, il est faux de dire que les pêcheurs sont mis en liberté et vaquent à leurs activités ! A moins l’Ambassadeur du Sénégal (s’il y en a) n’offre des garanties pour le paiement des amendes ! Sinon, les pêcheurs sont « mis en observation » au titre de la garantie de paiement ! En Guinée Bissau et dans d’autres pays, les Administrations des pêches n’ont pas besoin d’attendre des heures ou des jours pour fixer l’amende: c’est déjà prévu dans leurs textes (Codes de la pêvche…). De grâce ne continuons pas à raconter des histoires au Président ou au Président… C’est la même chose qu’en Mauritanie ! Au travail et pas aux mensonges d’Etat !

Ligueyrekk

Pour ce second mandat de Macky Sall, de grâce Monsieur le Ministre, ne continuons pas à jouer avec les mots ! Quand on arraisonne une pirogue et ses équipements (moteur, engins de pêche, vivres…)dans un pays voisin, il est faux de dire que les pêcheurs sont mis en liberté et vaquent à leurs activités ! A moins l’Ambassadeur du Sénégal (s’il y en a) n’offre des garanties pour le paiement des amendes ! Sinon, les pêcheurs sont « mis en observation » au titre de la garantie de paiement ! En Guinée Bissau et dans d’autres pays, les Administrations des pêches n’ont pas besoin d’attendre des heures ou des jours pour fixer l’amende: c’est déjà prévu dans leurs textes (Codes de la pêvche…). De grâce ne continuons pas à raconter des histoires au Président ou au Président… C’est les mêmes problèmes rencontrés en Mauritanie sans solutions! Mettez-vous au travail et pas aux mensonges d’Etat !

Publier un commentaire