PUBLICITÉ

Migration irrégulière : La diaspora Allemande prépare son retour au bercail

Avec le soutien du ministère Allemand des affaires étrangères, le projet «Leeral Migration» sera mis en oeuvre dans le cadre de la 2ème conférence internationale de Dakar sur la migration irrégulière, le 13 décembre 2019 prochain. Une conférence qui sera ouverte par le ministre de la Jeunesse Néné Fatoumata Tall.

Les migrants indiquent la voie du succès…

La 2ème Conférence internationale de Dakar sur la migration irrégulière se tiendra autour du thème : « des migrants de retour montrent la voie du succès ». Un programme qui va se dérouler à travers une campagne de sensibilisation sur la migration irrégulière et la promotion de nouvelles perspectives, avec le soutien du ministère allemand des affaires étrangères.

La sensibilisation pour stopper l’hécatombe 

Ce projet est né de la prise de conscience des membres de la Diaspora africaine vivant en Allemagne, sur les effets néfastes de la migration illégale. Saliou Gueye, qui en est l’initiateur explique l’origine du projet « Nous avons été tellement choqué et perturbé par les images quotidiennes des cadavres de jeunes africains, candidats à l’émigration jetés par la mer sur les rivages de la méditerranée que nous avons, en notre qualité de membres de la Diaspora africaine, pris l’initiative de nous impliquer davantage dans la sensibilisation de nos compatriotes dans nos pays respectifs ».

Participation des collèges d’enseignement

A signaler déjà que la phase 1 du projet déroulée en novembre 2016 sous le Thème « l‘Europe entre mythes et réalités », avait permis des échanges fructueux avec les élèves des établissements scolaires que sont la Maison d’Education Mariama Ba de Gorée, le Lycée Demba Diop de Mbour, le Lycée Malick Sy de Thies, et des jeunes au Goethe Institut de Dakar.

Les médias et la société civile en contribution

Pour la viabilité d’un tel projet, les promoteurs ont misé sur la contribution des médias, des membres de la société civile et de la diaspora africaine en RFA. Il s’agit pour eux,  d’impliquer les acteurs de la vie politique, des médias et de la société civile dans la lutte contre la migration irrégulière dans les pays de la sous-région. Avec aussi l’implication de deux (2) membres de la diaspora africaine vivant en RFA. Le but recherché est de créer un cadre d’échange entre les acteurs du secteur des médias (journalistes et personnalités des médias) de la sous-région (Sénégal, Mali, Burkina-Faso, Gambie, Mauritanie etc..), des membres de la diaspora africaine vivant en RFA et des autorités des pays de la sous-région.

« Il est possible de rester au pays, et réussir… »

Pour l’année 2019, ils vont s’inscrire dans une dynamique de  changement de perspectives. En donnant la parole à des migrants ayant vécu en RFA et qui, pour une raison ou une , ont choisi de retourner volontairement au bercail. A cette conférence qui va se dérouler le 13 décembre 2019 à Dakar, des migrants de retour originaire de la Gambie, de la Guinée, du Mali, de la Mauritanie et du Sénégal vont partager leurs expériences, et parler de leurs parcours. A noter que la conférence sera ouverte par Mme Néné Fatoumata Tall, Ministre de la jeunesse du Sénégal. Une belle occasion de montrer, sur la base d’exemples concrets que l’on peut aussi réussir dans son pays d’origine.

Allemagne Diaspora
Annonces

Un commentaire

Le Sage

There’s no place like home

Publier un commentaire