Me El Hadj Diouf répond à Niasse :  » Moustapha Niasse ne peut mettre celui qui insulte et celui qui est insulté dans le même sac « 

Me El Hadj Diouf répond à Niasse :  » Moustapha Niasse ne peut mettre celui qui insulte et celui qui est insulté dans le même sac « 
Me El Hadji a réagi sur l’invite que Moustapha Niasse a fait aux députés de respecter le peuple, de ne pas insulter dans l’hémicycle.

« C’est de la pure fumisterie. Il connait ceux qui ne respectent pas le peuple, ce sont ceux-là qui sont élus et qui ne viennent même pas à l’Assemblée et qui sont dans sa majorité parlementaire. Les sénégalais n’ont aujourd’hui aucun respect pour les députés, parce qu’après être élus, ils disparaissent de l’hémicycle. Et plus grave Moustapha Niasse connait les députés qui insultent. Il ne peut mettre celui qui insulte et celui qui est insulté dans le même sac. Moi je suis agressé et cela fait trois ans que cela dure, elle m’insulte et m’injurie copieusement à chaque fois que je prends la parole; j’ai toujours fait la sourde oreille, parce que je ne suis pas son égal, mais trop c’est trop!   j’ai compris que cette dame a été montée pour m’empêcher de parler, pour me perturber à chaque fois que je prends la parole et cela fait trois ans et demi que cela dure et j’en ai assez. Je voulais lui montrer que je pouvais me défendre et excusez-moi, je sais aussi donner des coups et là où cela fait très mal.  je présente toutes mes excuses à tout le  peuple Sénégalais. Le peuple c’est moi qui le défend, je suis le député du peuple, c’est parce que je le respecte, que je le défends, ce mandat je le respecte même si tout le monde est contre moi. » Occasion saisie par l’honorable député du peuple de rafraîchir la mémoire du peuple : « sous le règne de Wade, Famara Senghor m’avait agressé et pendant ce règne de l’APR, de mon ami Macky Sall, l’une de ses militantes, Aïssatou Diouf m’agresse et m’injurie chaque jour, parce que je dérange, mais le peuple sait que je suis là-bas exclusivement pour ce peuple qui m’a élu et qui me paie! »

2 COMMENTAIRES
  • laye wade

    Ya doff dé wéro poste ministre rekk gua nopi

  • Père de elhadji diouf

    ki tounou ndayame rek, elhadji Diouf sa sarapte ndaye tu nous fatigues domérame bi

Publiez un commentaire