Me Assane Dioma Ndiaye: « La sortie de Paganon est une violation de l’obligation de réserve »

La sortie très controversée de l’ambassadeur de la République Française au Sénégal Jean Félix Paganon « est une entorse aux règles diplomatiques et singulièrement une violation de l’obligation de réserve qui s’attache à ses fonctions » estime Me Assane Dioma Ndiaye.

Le Président de la Ligue Sénégalaise des droits de l’homme ajoute que « le principe en l’espèce est l’interdiction absolue pour l exécutif de préjuger d une affaire pendante devant la justice en raison de la règle sacro-sainte de la séparation des pouvoirs. Ce principe s’impose aussi bien à l’exécutif national qu’à tout exécutif étranger. Or l’Ambassadeur est un plénipotentiaire d’un exécutif étranger.

L’ambassade est une excroissance d’un État étranger dans un État accréditant. Par une fiction juridique, c est un État dans un État. On comprend dès lors l’inopportunité et la gravité d une telle déclaration du triple point de vue de la courtoisie et des règles diplomatiques, de la souveraineté nationale et judiciaire et des traditions d’un pays chantre des droits de l’homme et de l’achèvement de l’État de droit avec la révolution de 1789 ».

L’ambassadeur avait hier lors de l’émission grand jury indiqué qu’un « non lieu dans l’affaire Karim Wade le surprendrait »
dakaractu

5 COMMENTAIRES
  • Alioune gye

    yow daga wara nopi Assane.

  • yaw macky doudem

    no macky yakhena senegal

  • osseyni

    La France reste colonialiste.

  • vrai citoyen

    non dioma. ablaye wade a saisi les français par lettre publiée dans la presse et l’ambassadeur français a utilisé les meme canaux.

  • Badolo cie Néwdolé

    Les français ne supportent qu’un mulard en matière de gouverner …

Publiez un commentaire