Matam au Sénégal cherche à fixer ses professionnels de santé

Face au déficit en personnel médical dans la région de Matam, le gouverneur Mouhamadou Moctar Watt a suggéré la territorialisation des contrats des professionnels de santé. Cette méthode consisterait à attribuer des contrats régionaux aux Infirmiers chefs de poste (ICP) choisissant de travailler dans cette localité, contrats qu’ils céderaient en cas de départ.

L’idée a été exposée lors d’une revue annuelle sur la santé et l’action sociale, en réponse à une forte mobilité des professionnels venus d’autres régions, notamment du littoral. La région de Matam, qui présente des acquis notables en termes de santé et d’infrastructures, reste toutefois confrontée à des lacunes en ressources humaines, nécessitant l’embauche d’une vingtaine de médecins généralistes et de la mise en place de deux établissements de santé publics supplémentaires.

Le gouverneur a également souligné les avancées, notamment l’affectation de trois gynécologues et la prochaine ouverture d’un nouvel hôpital à Ourossogui. Ces mesures s’inscrivent dans une démarche d’amélioration continue des services de santé dans la région, malgré des défis persistants.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire