PUBLICITÉ

Massogui Sylla : « C’est mal connaitre le Président Macky Sall… »

La mise en œuvre des politiques du régime est sujet à polémique. Même si d’aucuns pensent qu’elle est confrontée à certaines difficultés liées notamment à la rigueur qu’impose une gestion saine et efficace des finances publiques, d’autres, par contre saluent « les bonds qualitatifs que le gouvernement du Sénégal a réussis en termes de prise en charge des aspirations des sénégalais« . C’est le cas de Massogui Sylla.

Pour le responsable apériste, « dans leur majorité, les citoyens ont pu mesurer, avec bonheur et satisfaction, les importantes réalisations dans des domaines aussi sensibles que la santé et l’éducation« .

« C’est mal connaitre le Président Macky Sall…« 

« Ils étaient nombreux, ces sénégalais (l’opposition) qui ne croyaient pas trop à cette révolutionnaire politique sociale du chef de l’Etat. Par moment, ils parlaient d’éléphant blanc pour ce qui concerne l’avènement d’une couverture maladie universelle. C’est mal connaitre le Président Macky Sall qui est un leader trop sensible à la condition humaine…« , répond Massogui Sylla.

Selon lui, « il y a lieu d’admirer la mise en œuvre de la politique d’abord, avant de se rendre compte des gros efforts financiers déployés par son gouvernement pour une prise en charge sanitaire de ses citoyens ».

Explications…

Avant de s’expliquer : « En vue d’améliorer l’accès aux soins pour tous et de relever le taux de couverture de l’assurance maladie de 20% à 75% a mobilisé des ressources internes de 42,7 milliards sur la période 2013-2018. Ces concours financiers ont permis de porter le nombre de mutuelles de santé à 675 et d’enrôler 2.469.804 bénéficiaires dont 1 482 942 membres des ménages bénéficiaires du programme national de bourses de sécurité familiale et 17 192 détenteurs de la carte d’égalité des chances, 11 321 femmes prises en charge dans le cadre de la gratuité de la césarienne, 2 499 665 cas d’enfants de moins de 5 ans pour des consultations curatives et pour la vaccination et 556 malades souffrant d’insuffisance rénale chronique. Ainsi, le taux de couverture du risque maladie de la population générale a atteint 47% en 2017 ».

Nouvelle mesure depuis…

Massogui Sylla rappelle qu’ « avec l’entrée en vigueur de la nouvelle mesure depuis le 1ère juillet 2012, cette décision d’une haute portée sociale parachève l’allègement de la prise en charge des personnes souffrant de l’insuffisance rénale chronique. Jusqu’à une période récente, chaque patient déboursait, en moyenne 6 milliards par an. En 2010, la séance était ramenée à 10000f au lieu de 35000f dans le public et 60000f dans le privé. La prise en charge des dépenses onéreuses par l’Etat, disons ruineuses, est une vraie bouffée d’oxygène pour les milliers de sénégalais insuffisants rénaux… L’état a accompagné cette mesure de gratuité par la construction et l’équipement de centres de dialyse pratiquement dans toutes les régions du Sénégal ».

Les étudiants…

La gestion des universités avec un enseignement supérieur de qualité et porteur d’avenir pour les jeunes, « un sujet sensible qui a fait sortir le génie de nos dirigeants« , selon Massogui. « Nous avons hérité en 2012 d’une gestion difficile de ce secteur très affecté par les crises internes et externes. Si ne sont les étudiants, ce sont leurs professeurs, et dès lors, il fallait procéder à des diagnostics profonds de ce secteur avant d’esquisser des solutions qui devront s’étaler dans le moyen voire le long terme. Mais le Président Macky Sall, en pur produit de l’enseignement supérieur sénégalais qui, plus tard, ira faire ses humanités en occident, a apporté une touche qui lui est particulière…« 

Gestion Régime Macky Sall
Annonces

(5) commentaires

President

es citoyens ont pu mesurer, avec bonheur et satisfaction, les importantes réalisations dans des domaines aussi sensibles que la santé et l’éducation et cela uniquement grace a macky sallouche

Rufisk

je voudrais rapeller une chose simple quon a eu grace macky.l’accès aux soins pour tous et de relever le taux de couverture de l’assurance maladie de 20% à 75% alors maintenant qui va ouvrir sa bouche ???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Sall

La gestion des universités avec un enseignement supérieur de qualité et porteur d’avenir pour les jeunes, c est pour ca que macky y accorde tant d’importance !

Mbaro

Areetez de nous emmerder avec vos charabias…Senegal kene doundoul. Macky na deme ak diam. incompetence mounoul fessou fi senegal tole ni. Na deme rekk nguir yallah

    Ousmane Senghor

    toi qui parle yow l’âne doudou comme tu n’a rien compris c’est pas la peine de parlé avec toi tu n’est pas une référence avec ton chef

Publier un commentaire