Mary Teuw Niane veut terminer les négociations et mobiliser tout le monde pour la réussite des réformes

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Professeur Mary Teuw Niane, entouré des recteurs d’Universités du Sénégal, a fait face à la presse ce mardi, pour une séance d’explication autour de la Loi cadre, objet de polémique, entre le Gouvernement et les syndicats des enseignants du supérieur.

Et d’emblée le ministre a manifesté « la volonté du gouvernement de conclure avec la Loi cadre. Le désir du gouvernement, dit-il, c’est de terminer ces négociations avec les syndicats pour que tout le monde puisse se mobiliser pour la réussite des réformes ».

Dans cet ordre d’idées, M. Niane a invité le Syndicat autonome des enseignants supérieurs  (Saes) et les autres syndicats du supérieur, ce vendredi, à des discussions en commissions techniques.

Mary Teuw Niane a ensuite disséqué la Loi cadre qui a réformé les universités sénégalaises. Pour l’instant, fait-il savoir, il ne reste que les universités Cheikh anta Diop et Gaston Berger qui tardent  à être dotées de Conseil d’administration qui sera présidé par une personnalité issue du milieu socio-économique sans salaire. Le quel conseil est composé de 20 membres dont 10 issus de la communauté universitaire et les 10 autres du monde socio-économique.

4 COMMENTAIRES
  • beukeu

    tu perds ton temps , le point d’achoppement qu’est la constitution du conseil d’administration ne sera jamais acceptée par les dignes universitaires du Sénégal.Vous allez dans d’autres pays copier des réformes e voulez les appliquer par le forceps,sans tenir compte de certaines réalités locales .M.niane,revoyez votre copie et apprenez à respecter vos collègues : n’oubliez pas que vous êtes à un doigt de la retraite

  • beukeu

    pardon à l’accord : accepté au lieu de acceptée.

  • le droit rek

    beukeu la constitution du conseil d’administration ne sera jamais acceptée c le participe passé employé avec l’auxiliaire être s’accorde en genre et en nombre avec le sujet c’est bien comme ça

  • kupukala

    Le « qu’est la constitution du conseil d’administration » est juste une précision. Le sujet dans la phrase de beukeu est bien « le point d’achoppement ». Donc, beukeu a bien eu raison de rectifier « accepté » ET NON « acceptée ». Ci sammapp xam-xam.

Publiez un commentaire