Mary Teuw Niane, acculé, harcelé et ridiculisé par les étudiants de l’université de Bambey

Mary Teuw Niane, acculé, harcelé et ridiculisé par les étudiants de l’université de Bambey

La visite de Mary Tew Niane hier à l’université de Bambey a été très mouvementée. En dépit des nombreuses promesses qu’il a faites, le ministre de l’Enseignement supérieur a été pris à partie par les étudiants qui l’ont accueilli avec des foulards, brassards, tee-shirts et boubous rouges. Ces derniers le tiennent en effet pour responsable du non paiement de leurs bourses depuis plus de deux mois.

Mary Teuw Niane aura beau faire des promesses pour de meilleures conditions d’études à l’université de Bambey, mais les pensionnaires de ce temple du savoir n’en ont cure de ses propos. En visite hier dans cette université, le ministre de l’Enseignement supérieur a été surpris par la détermination des étudiants qui lui ont réservé un accueil hostile. Brassards rouges, foulards rouges, ou encore boubous et teeshirts rouges : rien n’était assez de trop pour les étudiants pour manifester leur colère.

Pourtant, Mary Teuw Niane a bien entamé cette visite par une inspection des nouveaux chantiers du campus avant de recevoir quelques étudiants qui ont mis sur pied un comité de vielle. Mais après son inspection, Mary Teuw Niane s’est retrouvé au milieu d’autres étudiants très hostiles à son endroit. Ces derniers lui ont reproché le non paiement de leurs bourses d’études depuis plus de deux mois, en plus des nombreuses autres difficultés qu’ils vivent quotidiennement (restauration, transport…) au sein du campus universitaire.

Très furieux, ils ont exprimé leur solidarité avec leurs camarades de l’Ucad et dénoncé les attitudes des autorités académiques avant de tirer à boulets rouges sur leurs délégués qu’ils ont taxés de «corrompus». Pourtant, le ministre de l’Enseignement supérieur n’a pas été avare en promesses pour calmer leur colère. Mary Teuw Niane a annoncé que plus de quatre milliards de francs Cfa seront injectés à Bambey pour la réalisation d’infrastructures destinées à améliorer les conditions d’études des étudiants. Cela permettra également de faire, dit-il, de ce temple du savoir une institution performante.

En plus de cette enveloppe financière, il a annoncé la construction d’un nouveau restaurant de 500 places et d’un centre médical performant. Il a promis de poser la première pierre d’ici la fin de l’hivernage. Mais visiblement, Mary Teuw Niane n’a pas été convaincant aux yeux des étudiants.

L’AS

0 COMMENTAIRES
Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *