Mariage gay à Kaolack : la police sur les trousses des autres membres du groupe

Les homosexuels infectés par le Vih/Sida passent  de 90 à 127 à Tamba

Une cinquantaine de personnes étaient au mariage des présumés homosexuels de Kaolack. Lors de sa descente sur les lieux, la police n’a pu arrêter que 11 parmi elles. Ces 11 individus continuent d’être auditionnés. Les autres membres du réseau en fuite risquent d’être trahis par leurs téléphones, les sms échangés, leurs pages facebook et les cartons d’invitation. Selon « l’As », il y  a eu de nombreux échanges de sms et de coups de fil entre les membres du groupe.

Parmi les présumés homos arrêtés, figurent un professeur de mathématiques, un étudiant, un délégué médical, un boucher et le patron du réseau, un vendeur de friperie…

3 COMMENTAIRES
  • Yahya

    Ça c'est de l'information. Bande de nulos

  • awa mamadou ba

    on est ou la

  • marie

    Rewmi todjna!!!

Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *