PUBLICITÉ

Mamadou L. Diallo: « Sans institutions fortes, la malédiction du gaz est inévitable »

Pour le Président Macky Sall, l’émergence c’est l’accumulation de capital technique, routes,  stades et en urgence forages, et pistes rurales, estime Mamadou Lamine Diallo.

Institutions…

Pour lui, depuis 2004, tirant les leçons de l’ajustement structurel, il soutient que l’émergence, c’est l’électricité et les institutions qui pilotent les règles du consensus social.

Nationalité…

D’après M. Diallo, les élucubrations de Makhtar Cissé, ministre du Pétrole et des Énergies, sur son cv n’impressionnent personne. Ce qu’on retient de lui, c’est que d’une part, il a refusé de prononcer en français, la phrase simple, il est exclusivement de nationalité sénégalaise.

Vérité…

Et d’autre part, il n’a pas dit la vérité aux Sénégalais sur le secteur de l’électricité. Il avait promis une baisse du prix en 2020, il l’a augmenté. Il avait promis qu’il exporterait de l’électricité, il importe de l’électricité avec un bateau turc. Il avait dit que la  santé financière de la Senelec est reluisante, voilà que des subventions de l’Etat sont demandées et une hausse des tarifs à la clef.

Gaz Malédiction
whatsapp 150
Annonces

(3) commentaires

Glace

Honorable député Diallo, j’ai toujours remarqué que toutes vos sorties sont jalonnées de haine , du mépris envers nos autorités. Je me demande si réellement vous aimez notre pays.

Babacar Cisse

Merci Diallo. Il nous faut une opposition dynamique pour maintenir l’équilibre sinon les faibles seront marginalisés.

Mountaga Diop

Vous avez parfaitement raison ce député Lamine Diallo passe tout son temps à cracher du venin sur nos institutions et nos autorités c’est juste un renégat un mécontent un haineux un imbécile c’est des poux politiques qu’il faut écraser

Publier un commentaire