Mali : La Minusma quitte la ville de Kidal

Mali : La Minusma quitte la ville de Kidal

La Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (Minusma) a quitté mardi la ville de Kidal ( nord), a appris Anadolu de sources locales concordantes.

« J’ai vu la première colonne de plus d’une centaine des véhicules blindés et des 4×4 équipés quittant le camp vers 6 h00 du matin. Aussitôt les habitants et les groupes armés de la ville ont pris d’assaut les lieux », a déclaré un responsable de la société civile de Kidal qui a préféré garder l’anonymat, rapporte Anadolu.

« Les groupes armés qui ont pris actuellement position dans le camp et les habitants de la ville continuent d’emporter des véhicules personnels, des mini-cars et d’autres matériels laissés par les casques bleus ».

D’après la même source, toutes les tentatives du correspondant d’Anadolu pour avoir des confirmations auprès du porte-parole de la Minusma sont restées vaines.

Cependant, le porte-parole du Cadre stratégique permanent pour la paix, la sécurité et le développement (CSP-PSD), regroupant les principaux groupes armés maliens du nord, Mohamed El Maouloud Ramadan, a annoncé que la ville de Kidal est sous contrôle total des combattants du CSP-PSD.

« Kidal de 2013 à 2023 à connu la présence de plusieurs acteurs venus de différents horizons. Après le départ des forces françaises de Barkhane l’année dernière, ce 31 octobre 2023, est le tour de la Minusma de plier bagage », a-t-il souligné sur sa page facebook.

Et d’ajouter : « Désormais la ville est sous contrôle total du CSP-PSD ».

Jusqu’à 13h GMT, les forces armées maliennes n’ont pas encore communiqué sur le départ précipité de la mission onusienne. Le retrait définitif des casques de Kidal était prévu pour le 15 novembre prochain selon le calendrier préétabli avec les autorités de la transition

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire