Annonces
Publicité
» » » Maîtrise de l’inflation: le premier...

Maîtrise de l’inflation: le premier ministre loue le rôle joué par l’Unacois

  • Moustapha MBAYE Moustapha MBAYE

Le Premier ministre Mahammed Dionne salue « le leadership » de l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS) qui a permis à l’Etat, selon lui, d’arriver à « des résultats tangibles » en ce qui concerne la baisse des prix des denrées alimentaires et la maîtrise de l’inflation.
M. Dionne a rencontré mardi une délégation de l’UNACOIS, « dans le cadre de la concertation permanente (…) entre l’Etat et ses partenaires sociaux », selon un communiqué du ministre, porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.
A l’occasion de cette rencontre, écrit M. Guèye, le chef du gouvernement « a (…) salué le leadership et l’engagement de l’UNACOIS aux côtés de l’Etat, qui ont permis, durant la période 2012-2017, d’aboutir à des résultats tangibles portant sur la baisse des prix des denrées (riz, sucre, huile), la maîtrise de l’inflation et l’absence de pénuries ».
Grâce à sa collaboration avec le gouvernement, cette association de commerçants a facilité un « approvisionnement correct des marchés en produits de grande consommation », un « gel des importations d’oignons, de pommes de terre et de carottes, pour appuyer fortement la production locale ».
Le Premier ministre « a mis en exergue le dynamisme du partenariat entre l’Etat du Sénégal et l’UNACOIS » et a souligné « la nécessité d’en assurer un suivi constant et une évaluation permanente », rapporte Seydou Guèye.
Il affirme que Mahammed Dionne « s’est réjoui de l’ambition de l’UNACOIS de s’impliquer dans la mise en œuvre des projets et programmes du Plan Sénégal émergent, à travers notamment la modernisation des marchés ».
Lors de la rencontre tenue en présence de plusieurs membres du gouvernement, M. Dionne a également loué la contribution des commerçants et industriels à « l’organisation de la commercialisation de la production agricole », au « financement des projets des femmes » et au « développement de l’entreprenariat local ».
Selon le Premier ministre, 2,5 milliards de francs CFA ont été « dégagés » pour financer le Programme d’appui au secteur informel et aider à « la mise à niveau des entreprises » du secteur privé.
Annonces
Annonces

2 commentaires

  • peulbi
    25/06/2017 13:35

    est ce qu’il est réellement au courant se ce qui se passe présentement sur le marché ? denrées alimentaires, transport.

  • abdou Diouf
    25/06/2017 15:28

    Je comprends maintenant pourquoi depuis tjrs nos autorités étatiques se planquent quand de la gestion économique de ce pays. Ils s’appuient le plus souvent sur des organisations, syndicats dont les dirigeants n’ont en réalité aucune activité. Il n’ya pas un seul parmi eux qui importent maintenant un conteneur par an. Leur génération à été naturellement remplacé par des jeunes . Vous gouvernement appuyez vous sur ceux qui travaillent pour connaître les données réelles

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *