Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Mairie de Guédiawaye : Pastef dénonce la candidature de Boughazelli

La candidature de Seydina Fall Boughazeli à la ville de Guédiawaye pour les prochaines Locales fait toujours débat. Pour le responsable politique du Pastef à Golf-Sud, et par ailleurs membre du Moncap, Seydina Fall Boughazeli doit se taire et éviter les sorties en public. Mamadou Ndiaye invite la justice à être plus regardante dans certains dossiers.

“Nous dénonçons les agissements de Seydina Fall Boughazeli. Dans un pays normal, il ne devrait pas avoir droit à la parole. Il ne doit pas parler en public, encore moins penser à candidater aux prochaines Locales. Nous sommes au Sénégal et je pense que nous devrions être plus sérieux quand même. Aujourd’hui, quand vous taper son nom sur la barre de recherche de Google, c’est des faux billets qui sortent en premier. Comment un pareil monsieur peut se permettre d’être candidat dans un pays normal ?”, s’interroge Mamadou Ndiaye de la formation politique de Pastef à Golf-Sud.

Le membre du Mouvement des cadres du Pastef (Moncap) était face à la presse, hier. Selon Mamadou Ndiaye, il faut aussi que les habitants de Guédiawaye puissent être exigeants dans leur choix concernant la gestion de leur ville. “Lors de son meeting, il s’est permis de distribuer beaucoup d’argent. D’où vient cet argent ? Pour quelqu’un quia été accusé de trafic de faux billets, qui bénéficie d’une liberté provisoire pour des raisons sanitaires… Dans quel pays sommes-nous ? J’appelle la justice sénégalaise à être beaucoup plus rigoureuse. Car une personne delà trempe de Boughazeli, avec tout ce qu’on lui reproche, se permet de danser, d’offrir de l’argent dans un meeting, alors que la logique voudrait qu’il se cache loin de tout. Ce n’est pas décent”, pense-t-il.

Ainsi, il appelle l’opposition locale à faire bloc autour d’eux pour que Boughazelli et Cie cessent ce genre de comportement. “Il est en train de distribuer de l’argent, des faux billets pour convaincre les gens à voter pour eux. Par ailleurs, pour l’instant, au niveau du parti, il n’est pas encore à l’ordre du jour de discuter de la candidature du Pastef dans les différentes localités du pays. L’heure est au travail de terrain, desensibilisation. Concernant les probables coalitions, il n’y a rien de figé, mais le moment venu, nous allons nous prononcer sur cette question, après avoir pesé le pour et le contre”, promet-il.

Concernant la gestion de l’actuelle mairesse, il considère qu’elle est clanique, vu que c’est son fils qui gère la mairie et non la députée Aida Sow Diawara.

0 Whatsapp
Annonces
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    13:30 - 22/06/2021

    Oustaz Makhtar Sarr : “Nervis Bunu fi ray safara nga jëm” (vidéo)

    Whatsapp
    13:21 - 22/06/2021

    Décès récent de ses parents : Aida Samb toujours affectée

    Whatsapp
    13:04 - 22/06/2021

    Serigne Assane Kane: “Aucun intérêt à se quereller pour la paternité du Mouvement du 23 juin…”

    Whatsapp
    13:02 - 22/06/2021

    23 Juin : Le 23 juin appartient au peuple” (Khalifa Diakhaté)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp